Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nombre de visites

 

NOMBRE DE VISITEURS
DEPUIS 28-12-2005

 

Articles Récents

Liens

11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 14:56

 

Voyager est un rêve et le rêve parfois est une longue attente, une attente nécessaire et là, commence le voyage.

Dans cette attente, venez rêver en regardant cette animation que j’ai réalisée en attendant de vous montrer la suite de mes voyages. Merci pour votre fidélité et pour les futures visites.

 

 

 

 

JE VOUS INVITE A VISITER MON AUTRE BLOG EN FAISANT UN CLICK SUR CETTE PETITE ANIMATION  

Photobucket - Video and Image HostingPara las personas de lengua española les invito a dar con el raton en esta pequeña animacion para visitar mi otro blog. 

 

 

Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 21:23

 

 

 

 

 

Cet article est le premier d’une série d’articles de Paris vu du ciel.

Si vous aimez dominer les situations, là vous allez prendre de la hauteur. Vous allez dominer une partie de Paris en prenant place dans une montgolfière.

Tout se passe dans le Parc André Citroën dans le 15me arondisement . Vous allez voir des lieux que vous connaissez peut être, mais pas de cette hauteur. Vu de haut, tout change, même vous, vous changez aussi si vous craignez le vide. Mais c’est le prix à payer pour découvrir Paris de haut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Fichier hébergé par Archive-Host.com 

C’est depuis mai 2002 que les gens peuvent faire un tour en montgolfière.

Quoi de plus sympa qu’une découverte inédite d’une partie de Paris à 150 mètres de hauteur.

La montgolfière à 32 mètres de haut, elle résiste à une traction de 45 tonnes, l' enveloppe entoure 5 500 m3 d’hélium et ainsi prendre 3 personnes en toute sécurité. 

La montgolfière réunit sous forme de partenariat la Mairie de Paris, Eutelsat opérateur mondial de satellites de télécommunications et la société Aérophile, constructeur de montgolfières et ballons captifs.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Pour les peureux, serrez les dents, nous montons comme par magie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Fichier hébergé par Archive-Host.com

Une superficie de 14 hectares, il offre vue sur la Seine admirable. Un projet de promenade va bientôt à voir lieu, entre le parc de Bercy et le parc que vous voyez. Cette promenade, va permettre de traverser Paris sans quitter la Seine, environs 15km. Avis aux randonneurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Hé oui ! Pour une fois j’apprécie d’avoir un fil à la patte.

La montgolfière est reliée au sol par un câble animé par un treuil hydroélectrique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Les dimensions des terrasses des immeubles peuvent vous donner une idée du prix et des lieux sympas de la capitale.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 De cette hauteurle pont de Grenelle et nous pouvons voir très bien l' extremité de l'allée supportant la réduction en bronze de la Statue de la libérté qui se trouve à New York.

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 Voici une vue du parc André Citroën

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

A cette hauteur nous avons une impression de beauté, de calme avec une certaine excitation en se sentant soulevés. La vue est gradiose. Ici nous voyons la Seine et la tour Eiffel.

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 Voila la fin de cette envollée.

Une suite va venir, mais je garde la surprise.

 

 

Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 10:01

 

Image hébérgée par hiboox.com

PONT DE SULLY 

Le pont de Sully. Cette construction de deux ponts autonomes ayant comme liaison la pointe de l?île St Louis ils furent construits de 1875 à 1876.

De construction similaire, 3 arches sur le coté rive gauche et une centrale encadrée en maçonnerie sur le petit bras.

Vaudray et Brosselin sont les ingénieurs sous le second Empire ayant réalisé ces ouvrages.

Le pont du grand bras est composé de trois arches 45 49 et 46 mètres.

Autre fois, existaient en amont de l?île deux passerelles. Damiette rive droite et Constantine coté rive gauche, cette dernière été suspendue et réalisée en 1836, s?écroula en 1856. La passerelle Damiette elle fut détruite par les émeutes de la Révolution en 1848.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Image hébérgée par hiboox.com

 PONT DE TOURNELLE

Des nombreux ponts ont été construits au cours de l?histoire à cet endroit depuis 1371.

Ce pont a été construit entre 1924 et 1928. Il a une longueur de 122m et 23 mètres de large. Il comporte 3 arches en béton armé, une de 12,5 mètres en anse de panier, une de 74 mètres comportant une flèche de 7 mètres et une de 11 mètres.

La statue de St Geneviève patronne de Paris comme vous pouvez voir elle domine cet ouvrage.

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

VIADUC D'AUSTERLITZ 

Construit en 1904 pour le franchissement de la seine par le métropolitain par l?architecte Louis Biette.

Avec une portée entre appuis de 140 mètres, il est le plus grand du point de vue portée de Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com 

 PONT CHARLES DE GAULLE

Depuis environs 15 ans, entre le pont d'Austerlitz et le pont de Tolbiac des travaux comme le Palais Omnisport de Bercy, le Ministère des Finances le Parc de Bercy la Bibliothèque de France et bien d?autres choses font de cette zone une zone en renouvellement permanant.

En 1986 un nouveau pont destiné à doubler le pont d'Austerlitz pour relier les quartiers de Bercy et de la rive gauche. Les gares de Lyon et d'Austerlitz sont reliées par le pont Charles de Gaulle que vous pouvez voir ici.

Le projet retenu après un concours lancé en 1987 est celui des architectes Louis Arretche et Roman Karasinski.

Ce pont est composé d?un tablier en acier profilé comme une aile d'avion. Les travaux se sont déroulés de 1993 à 1996.

D'une longueur de 207 mètres et une largeur utile de 31,5 mètres la chaussée de 18 mètres et deux trottoirs de 5 mètres plus les séparateurs.

Le tablier fut mis en place par poussage et composé de deux caissons porteurs latéraux reliés par une tôle porteuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Nous pouvons voir la finesse et l'élegance du caisson en forme d'aile d'avion.

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com 

 Suspendu par des supports élancés vers le haut permettent d'avoir une surface d'appui importante tout en gardant  l'harmonie d'ensemble.

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com PONT DE BERCY

Construit entre 1863 et 1864 par l'ingénieur Edmond Jules. A cette époque fait 175 mètres de long et 20 mètres de large. S'appuyant sur 5 arches en maçonnerie ouvertes sur 29 mètres.

 

C?est en 1903 que le pont de Bercy est élargi de 5 mètres. . Ces travaux d?élargissement sont destinés à la construction du viaduc avec 41 arcades en plein cintre de 4,5 mètres qui supportent la ligne du métropolitain N° 6. Les travaux prennent fin en 1909.

Pour améliorer la circulation entre 1989 et 1991 des travaux sont réalisés. La nouvelle largeur est portée à 40 mètres. C'est un pont nouveau en béton armé qui est accolé à l?ancien cote amont. Ces travaux d'élargissement sont réalisés avec des techniques modernes et l'habillage en pierre de taille va donner l'illusion d'une finition d'une harmonie parfaite.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Voici la partie réservée à la circulation avec le trottoir sur la gauche.

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Partie du Pont reservé aux velos et les piétons.

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 PASSERELLE SIMONE DE BEAUVOIR

Ce pont est le trente septième pont de Paris, il est situé face à la Bibliothèque Nationale de France  rive gauche et le parc de Bercy dans la rive droite.

Longueur totale 304 mètres. Largeur 12 mètres. Hauteur 6 mètres aux estremités et 3,2.

Pourquoi le nom de Simone de Beauvoir ? Je ne sais pas mais il faut savoir que 2006 est l'année de la femme et peut être c'est la raison c'est le premier pont à porter le nom d'une femme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

  PASSERELLE SIMONE DE BEAUVOIR

 Voici la partie correspondant à la Bibliothèque Nationale de France  rive gauche.Nous avons là une sorte de passage de la modernité, de la technique et de l?autre une splendide étendue végétale des jardins de Bercy, la passerelle fait la jonction du monde végétal et celui de la modernité.Sa conception en vagues avec les passages en bois de chêne, sa légèreté qui la rend très aérienne, incitent à la promenade et balades.

  

 

 

 

Guide shopping International - World

 

 

annuaire shoppingPlus Shopping a élu ce site dans la catégorie Shopping International - World

 

Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 10:00

Les deux îles, l'île Saint-Louis, l'île de la Cité sont le vrai coeur de Paris. Elles donnent au visiteur une image d’une beauté et une harmonie sublime. Elles attirent les touristes du monde entier. Elles forment un ensemble architectural exceptionnel. Dans l’île de la Cité se trouve le Palais de justice ainsi que la Ste Chapelle et Notre Dame.

Par beau temps, on peut aller se faire bronzer ou tout simplement se reposer au square qui se trouve derrière Notre Dame et ainsi admirer l’île St Louis. Juste à la pointe de l’île de la Cité derrière notre Dame se trouve le mémorial des martyrs de la Déportation. 100 000 petites lumières symbolisent les personnes assassinées dans les camps de concentration.

La Conciergerie, cet édifice médiéval porte son nom en raison du Concierge nommé par le roi Charles V et chargé de gérer la police, l'ordre et l'enregistrement des prisonniers. En effet, La Conciergerie a servi de prison, et notamment pendant la Révolution Française, période pendant laquelle 3 000 personnes y furent emprisonnées. La plus célèbre des détenues est Marie-Antoinette: elle y resta 76 jours.

 

 

 

 PONT AU CHANGE

 

 

 

Le pont actuel a été reconstruit au 19ème siècle (de 1858 à 1860), selon les contraintes de l'urbanisme haussamnnien.

Le pont dans sa configuration actuelle a été construit au 19 siècle ( 1858 à 1860 ), avec les contraintes urbanistiques du baron Haussmann;

Du 14 au 17ème siécle les changeurs de Paris (joailliers et orfèvres) se sont installés sur ce pont, en lui donnant le nom de Pont au Change. Ce pont et toutes les maisons qu’il portait, furent détruits par un incendie en 1621.

Les changeurs l’ont alors construit avec leurs deniers de 1639 à 1647.

 

 

 

 

  

 

 PONT St MICHEL

C’est entre 1618 et 1624 que sa nouvelle construction en pierre fut réalisée avec 32 maisons de chaque coté. En 1809 toutes les maisons furent detruites.

En 1857 il fut reconstruit en pierre avec 3 arches ( avant il comportait 4 ). Les medaillons avec la lettre ‘’ N’’ est le signe du second empire, ces medaillons figurent aussi sur le Pont au change qui fait suite de l’autre coté de la Seine ( photo du haut ).

 

 

 

 PONT St MICHEL

Situation du pont dans Paris, à gauche se trouve le Bd St Michel. 

 

  

 

PETIT PONT 

 Construit en 1 853.

 

 

 

PONT AU DOUBLE  

La construction fut réalisée à la demande des administrateurs de l’Hôtel Dieu pour installer les malades.

Un premier pont fut construit en 1643, il compait un batiment à deux étages déstinés aux malades. Les passants devaient payer un droit de passage d’un double dernier pour une personne à pied et six deniers pour une personne à cheval.

 

 

 

  ARCHEVECHE

Ce pont est resté identique depuis sa construction, il a été remis en question plusieurs fois à cause de son étroitesse et sa faible hauteur, il est le plus bas pont sur ce bras de la Seine.

 

 

 

 

 

Voici la plaque indiquant la situation d’altitude de ce pont part rapport au niveau de la mer.

 

 

 

Vue d’ensemble de la pointe de l’île de la Cité, au premier plan en bas, nous apercevons le pont de l’ ARCHEVECHE ensuite le pont TOURNELLE et le pont de SULLY. Le monument aux déportés dont je vous parlais plus haut, se trouve juste à la pointe.

 

 

 

 

  PONT ARCOLE

Le début de sa construction en 1533 et il fut terminé en 1606 sous le règne d’Henri IV. En 1871 il fut détruit par la commune et reconstruit en 1878 dans le même style mais avec des dimensions plus vastes. En traversant le pont nous arrivons à l’Hôtel de Ville de Paris.

 

 

 

 PONT St LOUIS 

Situé entre l’île de la Cité et l’île St Louis est très sensible à la navigation à cause de la difficulté pour naviguer avec les péniches et les bateaux mouche qui font visiter la Seine aux touristes.

Les étapes de sa construction : première construction en bois en 1630, il s’écroula en 1634.

En 1656 construction d’un nouveau pont a 9 arches mais détruit par les inondations en 1657.

En 1717 construction d’un nouveau pont a 7 arches et détruit en 1795 par les crues.

En 1804 novelle construction avec 2 arches, en 1811 détruit à cause de son affaissement. Il fut remplacé par un pont suspendu appelé Passerelle de la Cité.

En 1862, construction d’un nouveau mais métallique à une arche.

Le pont actuel à été construit entre 1969 et 1970 avec des lignes plus pures pour se fondre mieux dans le paysage de ces lieux de prestige avec Notre Dame.

 

 

 

PONT LOUIS PHILIPPE

 A l’origine ce pont été suspendu et se fut Louis Philippe qui posa la première pierre en 1833, il fut incendié en 1848 pendant la révolution. Le pont actuel fut construit en 1860.

  

 

 

 

 PONT MARIE 

L’île St Louis avait trois ponts, le Pont St Louis qui faisait la jonction de l’île St Louis avec l’île de la Cité, le Pont de la Tournelle qui reliait l’île St Louis à la rive gauche et dans sa continuité le Pont Marie qui relié la rive droite.
Le pont Marie porte le nom de l’entrepreneur Christophe Marie. La première pierre fut posée en 1614, il comportait une cinquantaine de maisons.

En 1658 deux arches furent emportés par des crues et furent reconstruites en 1670 mais sans les 20 maisons qui se trouvaient.

Cette catastrophe de 1658 a contribué à l’abandon des maisons sur les ponts, toutes les maisons qui existaient sur les ponts ont complètement disparu vers 1789 pour laisse la place aux trottoirs.

La très forte crue de 1658 a emporté les deux arches les plus près de l'île et les 22 maisons qui s'y trouvaient.
Les 2 arches ont été reconstruites en 1670 mais pas les maisons. Le pont avait donc une apparence très curieuse : 3 de ses arches supportaient des maisons et pas les 2 autres.
Cette catastrophe de 1658 a d'ailleurs contribué à l'abandon des constructions de maisons sur les ponts. Les maisons existant sur les ponts de Paris ont complètement disparu vers 1788, pour laisser place à des trottoirs.

Les 8 niches qui surmontent les piliers du pont, n’ont jamais été garnies de statues.

Sur le Pont Marie une inscription montre le niveau atteint par l’inondation de 1910.

 

 

 

 

Voici le détail des niches jamais équipées des statues avec la jauge permettant de mesuer la montée des eaux.

 

 

 

 

L’empreinte des entreprises ayant construit les arches métalliques du Pont de Sully.

 

 

  

 

Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 12:00

 

 

Sur cette photo, nous voyons les deux îles de Paris, île de la cité et l’île St Louis.

 

 

Paradoxalement, le Pont Neuf est le plus vieux pont de Paris.

Il ne fut commencé sous Henri III en 1578 et ne s'est achevé que sous Henri IV, en 1604.

Il est composé de 2 ponts indépendants qui reposent sur la pointe de l'Ile de la Cité pointe du Vert Galant, avec 7 arches sur le grand bras de la Seine et 5 arches sur le petit bras. Ses arches à peu près cintrées sont de largeur irrégulière.

 

 

 

Les nouveautés du point de vue construction pour l’époque étaient :

Les trottoirs de 20m de large.

Les corniches ornées (les mascarons).

Les mascarons, masques grotesques qui ornent les corniches aussi bien à l'aval qu'à l'amont, sont au nombre de 384.
A cause de la dégradation de la pierre, ils furent remplacés à plusieurs reprises et là je vous montre à l’aide de photos le chantier très important correspondant à sa rénovation en 2006 qui vas durer 1 an voir plus.

En 1985, le Pont Neuf est emballé par Christo car ce pont est un des plus médiatisé à cause des dimensions et de sa situation au cœur de Paris entre le quartier latin et le quartier des halles ainsi que La Samaritaine (magasin très connu des parisiens).

En le traversant, nous pouvons admirer la ville en mouvement et rester admiratif de la pointe du Vert Galant.

 

 

 

Sur la droite, nous pouvons apercevoir les échafaudages permettant la restauration qui va durer plus d'un an. Cela parait enorme mais à la vue du chantier correspondant à une arche, cela nous donne une idée de l'importance de la restauration.

 

 

L'échafaudage est constitué de 3 étages que j'ai eu la chance d' utiliser grace à l'aimable autorisation du chef coordinateur des travaux M. Jose Pedreiro.

 

 

 

 

Les travaux de cette tranche consistaient à mettre à nu les blocs de pierre constituant les têtes qui ornent le pont. Il a fallut déblayé sur une profondeur d’environ 70cm pour la mise à nu de l’accrochage des blocs et cela sur toute la longueur du pont. Cela pour avoir accès aux blocs pour pouvoir les enlever pour effectuer la restauration.

   Voici un mascaron en attente de renovation.

 

 

 

 Mise à nu de l'ensemble du bloc du mascaron pour effectuer l'enlèvement.

 

  

 

 Nouveau mascaron. La différence est remarquable du point de vue état de la pierre et du détail du motif. La méthodologie, consiste à enlever un bloc le copier à l’identique et effectuer un moule qui servira à la réalisation des autres mascarons qui vont prendre place. La réalisation des modèles qui serviront à effectuer les moules, a été commendé à un sculpteur grec.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Ensemble posé pour le plaisir des yeux. 

 

 

Vue de l'ensemble de la première partie restaurée.  

 

 

Chef coordinateur et responsable des travaux M. Jose Pedreiro.

La suite des ponts de l’île de la cité, de l'île St Louis et le reste des ponts de Paris va être réalisé dans les autres articles qui vont suivre.

 

 

 

 
Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 22:55

 

POUR VOIR PARIS EN LIVE CLIQUER LA

http://www.paris-live.com/paris_webcam/eiffel_tower_cam3.htm

 

Souvent nous disons "Si les murs pouvaient parler!! ". Là nous pouvons dire si les quais et les ponts pouvaient parler, que d’amours!, que des souvenirs pouvaient nous raconter ces lieux!, qui ont été les témoins des amours d’autre fois et peut-être les votre si vous avez eu la chance et le plaisir de les partager avec ces témoins sous les ponts de Paris.

 Pour voir la bannière que j'ai réalisé pour cette page cliquer  http://img119.imageshack.us/my.php?image=paris1bjt9.swf

 

 

 Pont Mirabeau

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours

Faut il m'en souvienne

La  joie venait toujours après la peine

                    Guillaume Apollinaire

 Célébre par les vers d'Apollinaire " Sous le pont Mirabeau coule la Seine "

Construit de 1893 à 1896.

Sur les becs de pile sont décorés de 4 statues que reprèsentent la Navigation, l'Abondance, la ville de Paris et le Génie du commerce

 Pont de Grenelle

L'allée des Cygnes sépare le pont en deux parties. Une extremité de l'allée supporte la réduction en bronze de la Statue de la libérté qui se trouve à New York. Initialement orientée vers l'est, elle tournée le dos à l'Amérique, elle à été orientée en 1937 à l'occasion de l'exposition universelle. Elle est donc aujourd'hui orientée vers l'ouest.

 

Construit en 1885.

 

 

 Pont Bir Hakeim

Pour l'Exposition Universelle, une premiére passerelle ( Passerelle de Passy ) est construite en 1878 de part et d'autre de l'allée des Cygnes. Pour répondre aux besoins de l' exposition universelle de 1900 on la replacée par un ouvrage associant une voie ferrée et une voie routière. Le projet n'est réalisé qu'à la fin de 1902.

Le renforcement de l'ouvrage entre 1930 et 1940 a fait disparaitre une partie de la décoration initiale.

Le Viaduc de Passy a été baptisé Pont de Bir Hakeim en 1949 en souvenir de la victoire rémportée en 1942 par les troupes de la France libre dans le désert de Lybie.

 

 Pont Bir Hakeim

Voici la voie ferrée pour le métropolitain (visible dans la photo supérieure) et la voie routière.

 

 

 Pont Iéna 

La construction du pont a commencé en 1808 et terminée qu'en 1814. Les coûts de construction ont été pris en charge par l'état pour la première fois.
Il est vite devenu insuffisant et a été élargi en 1937, de 19 à 35 m.

C'est Napoléon 1er qui a initié la construction d'un pont dans l'axe du Champ de Mars. Le pont devait s'appeler "pont du Champ de Mars".L'empereur décida de lui donner le nom de la victoire qu'il avait gagnée en 1806.

A ses 4 extrémités, le pont comporte des sculptures de guerriers : un gaulois, un romain, un arabe et un grec.

 SITUATION DES PONTS, CELUI QUE VOUS VOYEZ LA, C'EST LE PONT DE IENA

 

 

 Passerelle Debelly

Pendant l'exposition universelle qui occupait alors les berges de la Seine, que la passerelle, à l'origine provisoire, a été construite afin de faciliter la visite des différents palais.

C'est une construction en charpente métallique qui repose sur des piles en maçonnerie près des berges.Elle porte le nom du général de Billy, mort à Iéna en 1806.

Initialement programmée pour etre détruite, sa survie a été remise en cause à plusieurs reprise. Après quelques modifications, elle a été déplacée en 1906 pour devenir un ouvrage permanent.  Elle a réussi à survivre aux menaces de destruction et reste un témoignage typique de l'architecture métallique des années 1900.

 

 

 Pont Debelly

  

 Pont d' Alma

Le pont d'origine construit en maçonnerie en 1856 fut remplacé en raison du tassement d'une de ses piles de près de 90 cm.

Le pont actuel a été construit de 1974 à 1976 par les ingénieurs Jean François Coste et Ch Blanc, assistés des architectes A. Arsac et M. Dougnac.

 

Long de 142,5 m et large de 42 m, il se compose de 2 travées continues de 110 m et 31,5 m de portée. Le tablier est constitué de 2 demi-ponts accolés, mécaniquement indépendants, et constitués de deux caissons métalliques supportant une dalle orthotrope. Afin d'éviter les problèmes de tassement qui ont affecté les précédents ponts construits à cet endroit, les fondations ont été descendues jusqu'à 40m de profondeur et les culées ont été établies sur des pieux en béton armé.

 

 

Pont d' Alma

Le premier pont, en pierre, a été construit de 1854 à 1856.

C'est Napoléon III qui l'a inauguré, en lui donnant le nom de sa première victoire en Crimée. Les piles étaient ornées de quatre statues qui représentaient des soldats de diverses armes qui ont participé à cette bataille : un grenadier, un zouave, un chasseur et un artilleur.

Où se trouvent elles aujourq'hui ?

Le chasseur est à Joinville le Pont adossé à la redoute de Gravelle (visible de l'autoroute A4 - A86). Sculpteur : Auguste Arnaud.

Le grenadier est à Dijon, avenue du Premier Consul, face au lac Kir. Sculpteur : Georges Diébolt.

L'artilleur est à La Fère (Aisne), sur la place de l'Europe. Sculpteur : Auguste Arnaud.

Le pont d'origine construit en maçonnerie en 1856 fut remplacé en raison du tassement d'une de ses piles de près de 90 cm.

Le pont actuel a été construit de 1974 à 1976 par les ingénieurs Jean François Coste et Ch Blanc, assistés des architectes A. Arsac et M. Dougnac.

Long de 142,5 m et large de 42 m, il se compose de 2 travées continues de 110 m et 31,5 m de portée. Le tablier est constitué de 2 demi-ponts accolés, mécaniquement indépendants, et constitués de deux caissons métalliques supportant une dalle orthotrope. Afin d'éviter les problèmes de tassement qui ont affecté les précédents ponts construits à cet endroit, les fondations ont été descendues jusqu'à 40m de profondeur et les culées ont été établies sur des pieux en béton armé.

Cet ouvrage est orné par la célèbre statue du zouave, de Georges DIEBOLT, sur l'avant-bec amont de la pile unique. Cette statue, très chère au cœur des Parisiens sert de repère pour les crues de la Seine.

Bientôt la photo sera mise ici

 

 

Pont des Invalides 

Un premier pont suspendu d'une seule arche avait été construit à cet emplacement en 1826. Manque d'expérience des ingénieurs et le tassement du terrain ont dicté la destruction du pont. Il fut remplacé l'année suivante par un autre pont suspendu à 5 arches (avec péage), et de nouveau remplacé par un pont en pierre en 1854 qu'il fallu restaurer dès 1878. Pour cela, une passerelle provisoire fut établie en amont. En janvier 1879, les glaces écroulèrent la passerelle. Emportés par le courant, les débris provoquèrent l'effondrement du pont en réfection. Il a donc entièrement été reconstruit de 1879 à 1880. Les trottoirs ont été élargis en 1956.

 

Pont Alexandre III

La construction du Pont Alexandre III a été décidée en 1896, à cause de la création de la gare des Invalides (1893) mais c'est surtout à cause de l'exposition universelle qui a relancé le projet. Symbole de l'alliance franco-russe, la première pierre a été posée par le tsar Nicolas II de Russie, fils d'Alexandre III.
Il a été achevé en 1900 et inauguré en même temps que l'exposition universelle.

Le Pont Alexandre III, classé monument historique en 1975, symbolise l'esprit décoratif de la Belle-Epoque. C'est un témoignage artistique très caractéristique des arts architectureaux de la fin du 19éme siècle.
Avec le Grand et le Petit Palais, il est une des rares oeuvres d'urbanisme monumental qui aient survécu à l'expostion universelle de 1900. C'est le plus large pont de Paris.

Outre sa décoration très riche et détaillée, l'ouvrage est aussi une prouesse technologique. Il devait satisfaire à des contraintes très précises, en particulier ne pas gêner la perspective des Invalides.
C'est donc un pont à une seule arche qui est décidé. Cette arche est encadrée par des viaducs en maçonnerie.
Du fait du surbaissement considérable des arches, les fondations de culées sont de dimension très importante.

 

Pont Alexandre III

Des pylônes de 17 m de haut, surmontés de Pégases de bronze doré (qui représentent les Arts, les Sciences, le Commerce et l'Industrie), sont élevés aux quatre extrémités. A leur base, on y trouve la représentation de la France de Charlemagne, la France contemporaine, la France de la Renaissance et la France de Louis XIV.

 

Pont Alexandre III 

La décoration du pont a été particulièrement soignée,riche en motifs et détaillée avec la participation de nombreux artistes de l'époque.


 

 DETAIL

 

 

Pont Alexandre III 

32 candélabres éclairent le pont.

  

Le pont de la Concorde

Il a été construit de 1788 à 1791, en partie avec des pierres provenant de la démolition de la prison de la Bastille. Son concepteur est aussi le fondateur de l'Ecole des Ponts et Chaussées.

Dès le début du XVIIIéme siècle, le besoin s’était fait sentir de construire un pont destiné à relier le faubourg Saint Honoré sur la rive droite, au quartier Saint-Germain situé sur la rive gauche, et remplacer le bac qui assurait la traversée de la Seine.

 

 

 Pont Solférino

Cette passerelle porte le nom de bataille de Solférino 1859 au cours de laquelle Napoléon III infligea une défaite aux Autrichiens. Elle relie le quai des Tuileries au quai Anatole France.

Cette passerelle piétonnière qui traverse la Seine entre le musée d'Orsay et les jardins des Tuileries devait être mise en service en octobre 1999. Elle faisait partie de la derniere tranche des travaux du Grand Louvre mais une polémique entre l'architecte Marc Mimram et les écologistes a retardé la mise en service de plus d'un an.

L'association Robin de Bois contestait le choix le l'ipé, bois exotique brésilien également choisi pour recouvrir la dalle supérieure et les marches de la Bibliothèque nationale de France. Par temps de pluie, ce matériau totalement imputrescible présentait l'inconvénient d'être particulièrement glissant. Les Verts souhaitaient la construction du plancher en chêne.

 

Pont Solférino

L'association Robin de Bois contestait le choix le l'ipé, bois exotique brésilien également choisi pour recouvrir la dalle supérieure et les marches de la Bibliothèque nationale de France. Par temps de pluie, ce matériau totalement imputrescible présentait l'inconvénient d'être particulièrement glissant. Les Verts souhaitaient la construction du plancher en chêne.

Ipê: le mot d'origine tupi, ipe, qui veut dire bois à l'écorce dure, est l'un des arbres les plus typiques du Brésil.

  

Pont Royal

Ce pont est l'un des plus vieux de Paris, les traveaux furent financés par Louis XIV avec sa cagnote personnelle.

Construit par le Père dominicain Romain et Jacques IV Gabriel sur les plans de Jules Hardouin-Mansart de 1685 à 1689. Il remplacera l'ancien bac des Tuileries  qui assurait la liaison. Construit à l'angle du palais du Louvre, le nouveau pont permettait à la noblesse à quitter peu à peu le luxueux mais un peu trop prisé faubourg Saint Honoré pour s'installer dans le nouveau faubourg Saint-Germain.

Construit en pierre de taille, le pont Royal est long de 110 mètres et large de 17 mètres. Il est formé de cinq arches, celle du centre est la plus large et la plus haute. La structure en dos d'âne est parfaitement symétrique.

Construits à la même époque les quais, sont en harmonie avec la sobriété du décor. Napoléon fit installer de 1792 à 1804 des canons sur le pont afin de défendre les Tuileries qui abritaient le siège de la Convention et du Comité de Salut Public. Classé monument historique comme le Pont-Neuf et le pont Marie.

Une échelle hydrographique indiquant le niveau des plus grandes crues est visible sur la dernière pile de chaque rive.

 Pont Carrousel 

Réalisé en dos d'âne, d'une longueur de 168 mètres pour une largeur de 33 mètres, il sera réalisé avec trois arches. A chaque angle du pont des statues allégoriques du siècle dernier, créées par le sculpteur Louis Petitot (1846), retrouveront leur place. Elles représentent, sur la rive droite, à l'aval, l'Abondance et à l'amont, l'Industrie. Sur l'autre berge, l'aval accueille la Seine et en amont, la Ville de Paris.
Le Pont est éclairé, sur chaque rive, par deux splendides candélabres conçus et forgés par le sculpteur ferronnier Raymond Subes. Les structures s'élèvent à 22m pour éclairer le pont.

 

Pont des Arts

Le pont des Arts, dit aussi passerelle des Arts, relie la Cour Carrée du Louvre à l'Institut de France. Le Palais du Louvre s'appelait également palais des Arts sous le premier Empire. Bonaparte, Premier Consul, décidera de le construire en fonte, une première pour notre pays. Il suivait en cela une initiative anglaise.

Les travaux, confiés à l'ingénieur Louis-Alexandre de Cessar, commenceront en 1802. Ils dureront 2 ans. La passerelle, réservée aux piétons, était conçue sur le modèle des ponts en bois. Elle devait donner l'apparence, du fait de sa surélévation par rapport au niveau des quais, d'un jardin suspendu. Elle sera aménagée avec des arbustes, des bacs de fleurs et des bancs. La passerelle était à péage comme la plupart des autres ponts parisiens. Plus de 65.000 parisiens vinrent donner leur sou le jour de son inauguration.
A la suite d'un choc avec une péniche, elle est fermée en 1970. Sa structure en fonte ne permettant pas la réparation, elle est reconstruite en acier, à l'identique, entre 1982 et 1984, avec cependant deux arches en moins. Sa longueur est de 156 mètres pour une largeur de 9.80 mètres. Permettant de franchir la Seine entre la place carrée du Louvre et l'Institut (Collège des Quatre-Saisons sous le Consulat), elle est le passage obligé des visiteurs qui désirent bénéficier d'un des plus beaux panoramas offerts à Paris.
Lieu de rencontre favori des amoureux, elle attire de nombreux peintres qui bénéficient d'un point de vue exceptionnel sur le Louvre, le Pont-Neuf, le Palais de Justice, la flèche de la Sainte-Chapelle et les tours de Notre-Dame de Paris. Le projet de construction d'une réplique de ce pont au Japon, dans le cadre de l'année de la France, n'a pu voir le jour du fait de l'hostilité d'une partie de l'opinion publique.

Au final le pont sera reconstruit, avec pour objectif de diminuer le nombre d'appuis baignant dans le fleuve et l'élargissement des couloirs navigables qui seront alignés avec ceux du pont Neuf. Le projet de Louis ARRETCHE est accepté, il fait la part belle à l'aspect ancien du pont. Les travaux commencent en 1982 pour finir 2 ans plus tard. Jacques Chirac, maire de Paris, inaugure ce nouveau Pont des Arts, le 27 juin 1984. 

Arrêtez- vous sur le pont, la vue de Paris et la Seine sont magnifiques, en été ont peut y voir un très beau coucher de soleil. En hiver, les tonalités donnent un air de tristesse qui vous plonge dans le romantisme de Paris. Nous ne trouvons pas dans d’autres villes une ambiance romantique aussi révélatrice que dans ces lieux magiques de Paris.

  

Pont des Arts

 La passerelle connecte le Louvre à l'Institut de France. Elle offre une agréable promenade fleurie, avec une vue dégagée sur l'île de la Cité, le pont Neuf et la cathédrale de Notre-Dame au fond.

  

LA SUITE DES PONTS DANS QUELQUES JOURS ( vers le 15 Août ) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by CRESPO - dans PARIS
commenter cet article
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 13:46

 

VOYAGE REALISE EN JANVIER 2001

PRESENTATION DE BARCELONA ( cliquer là )

Aujourd'hui, Barcelona est une ville en pleine expansion, elle a su conserver ses traditions mais elle est aussi résolument tournée vers l'avenir avec une dynamique qui fait d'elle la capitale de la Catalogne.

Aujourd’hui, Barcelone est une ville résolument ouverte sur la mer. Le port est devenu une des escales préférées des paquebots de luxe et le centre de départ de nombreuses courses de voiliers au tour du monde.

 

 

 Dans les lieux les plus emblématiques de la ville, vous trouverez des moyens de transport singuliers, dotés d'un charme étonnant, tel que le Tramvia Blau, le plus ancien de Barcelone ou le Funiculaire de Montjuïc pour voir une vue d'ensemble de la ville. Au Port Vell, vous pouvez embarquer sur les Golondrinas. Cette photo est prise lors de la desente vers la ville.

 

 

 La Casa Milà (1906-1912), plus connue sous le nom de La Pedrera. Le dernier étage de l’immeuble, est constitué d'une impressionnante série de 270 arcs en brique. Une terrasse dénivelée, parsemée de cheminées, avec une vue imprenable sur le Passeig de Gràcia, vient couronner l'édifice. La Pedrera a été déclarée "Patrimoine de l'Humanité" par l'UNESCO, en 1984. Au cours de la visite, vous pourrez admirer un des appartements.

 

 

Vue dépuis la terrasse de La Casa Milà

 

 

 Vue dépuis le bas de La Casa Milà

 

 

Toujours en cours de construction comme nous pouvons le voir avec les grues 

 

 

 

 

En flânant dans les rues, vous pouvez admirer des oeuvres maîtresses telles que la Sagrada Familia que vous voyez sur cette photo.

La Sagrada Família est une synthèse de la théorie et de la technique architecturale de Gaudí. La première pierre de l'édifice fut posée en 1882 et l'architecte y travailla pendant plus de quarante ans. Gaudí résida dans l'atelier d'étude du Temple pendant les quinze dernières années de son oeuvre.

Le style néo-gothique initial de la crypte et de l’abside évolue vers des formes de voûtes paraboliques et hyperboliques, ce qui permettra de privilégier l’acoustique. Gaudí termina les quatre tours de la façade de la Nativité. Il laissa un plan général et la conservation des dessins a permis de poursuivre les travaux. Quand elle sera achevée, la Sagrada Família comptera 18 tours et la plus haute atteindra 170 mètres.


 

 

 

 

 Entrée de la Sagrada Familia

 

 

 

Le Port Vell conserve encore un espace destiné à la pêche, avec la Tour du Rellotge, qui donne son nom au quai et la petite criée des pêcheurs. Les anciens arsenaux médiévaux, les Drassanes Reials, témoignent de la splendeur du commerce maritime et de la marine catalane du Moyen-âge; ils accueillent actuellement le Musée Maritime.

 

 

 

 

 

Une autre vue du port pour les bateaux de plaisance. 

 

 

Quelques jours avant le départ d'une des courses au tour du monde. 

  

 

 Un autre équipage préparant le départ de la course.

 

 

 

 

 Cette ville tournée vers la mer permet de profiter de multiples espaces ouverts, tels que les plages, le Port Olympique, le Tibidabo ou le parc de Montjuïc. En bref, c'est une ville idéale pour découvrir de magnifiques monuments et des lieux surprenants.

 

 

 

 

 Las Ramblas,un des lieux emblématiques de la ville, une avenue bouillonnante où se concentrent les artistes de rue. Un plasir de se balader pour découvrir la ville.

 

 

 

Las Ramblas est un spectacle à ciel ouvert. 

 

 

 

 L'imagination des artistes est au rendez vous dans Las Ramblas.

 

 

 

Le coeur des compétitions pendant les Jeux de la XXV ème Olympiade est aujourd'hui un des endroits les plus visités. 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 10:50

 EN CONSTRUCTION

 

 

Menton, ville de charmes et de mystères est située à la frontière franco-italienne. Le cirque de montagnes abruptes, dont les deux côtes extrêmes descendent vers la mer, a valu à l’antique cité d’être surnommée au XIXe siècle «La Perle de la France». Abritée des vents, elle bénéficie d’un microclimat exceptionnel.

Selon la légende, Eve chassée du paradis terrestre, avec Adam, emporta un fruit d’or. Adam, redoutant la colère de Dieu, voulut qu’Eve jetât ce fruit en un lieu choisi. Après un long périple, ils aperçurent La Baie de Garavan qui leur rappela l’Eden; Eve enterra le fruit, on parla alors du célèbre citron de Menton.

Menton fut fondée sur le domaine des Comtes de Vintimille, mais à peine la ville était-elle édifiée, qu’elle fut détruite par les guerres opposant Gênes aux Comtes de Provence. En 1346, Menton devint la propriété des Grimaldi et le resta jusqu’en 1848, date à laquelle la ville s’insurgea contre Monaco. En avril 1860, la population participe au plébiscite et vote son rattachement à la France. Elle devient définitivement française le 2 février 1861.

 Les Jardins de Biovés

 

 

Masque Amazonien 

 

 

 

 Rio baie de Guanabara

 

 

 

 

 

 Carnaval Vénitien 

 

 

Carnaval au Peis Nissart   

 

 

   New Orleans Jazzmen 

 

   Géant et Pécheur

 

 

 

 

 Motifs Géants en agrumes dans les jardins de Biovés

 

 Carnaval ou Peis Nissart

 

 

 

 

  

 Masque Amazonien

 

 

 QUELQUES IMAGES DE MENTON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 00:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMANDES DES BANNIERES

Cette page comporte les réalisations des commandes des bloguers m’ayant demandé de leur réaliser une bannière. Elles sont faites à titre gracieux la seule chose que je demande éventuellement sans aucune obligation est de me placer dans vos blogs respectifs si vous estimez que le travail réalisé est conforme à vos désirs mais cela n’est pas une obligation. Mon seul plaisir est de satisfaire vos attentes et de vous faire plaisir.

  

 

  

CREATION DE BANNIERS POUR UN BLOG

BANIERE N°1

BANNIERE N°2 

BANNIERE N°3

CREATION DE BANNIERES POUR UNE NOUVELLE RADIO

BANNIERE N°1 

 

 

 

 

BANNIERE N°2

BANNIERE N°3

BANNIERE N°4

BANNIERE N°5

BANNIERE N°6

BANNIERE N°7

BANNIERE N°8

BANNIERE N°9

BANNIERE N°10

CREATION DE BANNIERES POUR LA SOCIETE D'ORTICULTURE DU BAS LEON

 

 

 BANNIERE N°4

 

 

BANNIERE N°5

 

 

BANNIERE N°6

 

 

 

 

CREATION DE BANNIERES POUR LE RESTAURANT LA MAISON DE L'OCEAN

 

 

BANNIERE N°1

 

 

 

BANNIERE N°1 1000x200 

 

 

 

BANNIERE N°2 1000x200 

 

 

 

BANNIERE N°3 1000x200  

BANNIERE N°4 1000x200  

BANNIERE N°5 1000x200  

BANNIERE N°6 1000x200  

 

 

REALISATION D' EBAUCHES DE BANNIERES POUR UN BLOG  

 

   

 

 

 

 

 

MES PLUS BELLES BANNIERES

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 01:48

 

CET ARTICLE NE COMPORTE QUE DES ESSAIS EN FLASH

VOICI L'ANIMATION

http://www.badongo.com/vid/77489 avec de la musique

 

 

ANIMATION SUR UNE REGION D'ESPAGNE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0