Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nombre de visites

 

NOMBRE DE VISITEURS
DEPUIS 28-12-2005

 

Articles Récents

Liens

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 01:00

 

 

 

 

Construite en briques, sa tour mesure 11 mètres de haut et 3 mètres de diamètre. Elle est peinte en trois bandes (rouge, blanc, rouge). La lanterne est située à 23,5 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il émet un faisceau de couleur blanche et rouge à intervalles de 5 secondes. Sa portée est de 7,2 milles nautiques. Il est automatique, fermé au public.

Ce phare se trouve près d'Ushuaia dans le canal de Beagle, côté Argentine. Il est au bout du monde mais son nom est LEPHARE DES ECLAIREURS
Ses coordonnées géographiques sont :
54º 31' Sud
68º 05' Ouest

 

                           FAIRE UN CLIK SUR Francisco Crespo dans l'animation  POUR ALLER VOIR L' ARTICLE SUR USHUAIA

 

 

 

 

Repost 0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 21:33












Cette video, c'est une des videos que j'ai réalisée via l'appareil de photo.



L’inspiration nocturne est une manifestation créative.

Cette création, je l’ai crée il y a quelque temps mais là j’ai introduit quelques petites modifications en particulier un lien vers mon dernier voyage.

Faites un clic dans cette animation pour aller dans la page de mon dernier voyage.





Espanya.gif


La inspiracion nocturna es una manifestacion creativa.

Esta creacion, la he realizado hace bastante tiempo pero en esta he introducido unas pequeñas modificaciones en particular un enlaze haciendo un clic en la animacion y seras dirigido a las paginas de mi ultimo viaje. Pruevalo.


La video que he pusto aqui la he realizado con mi aparato de fotografiar. 

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 18:13

 

 

                                                              

 

 

 

 

Mille-Îles est située en aval du Fleuve St Laurent, et s'étend en aval sur 80 km à partir du lac Ontario, entreKingston et Brockville. Elle se compose de plus de 1000 îles rocheuses et boisées dont quelques-unes ont plusieurs kilomètres carrés de superficie tandis que d'autres ne sont que des rochers et des hauts-fonds à fleur d'eau. On y dénombre officiellement 1149 îles et îlots, dont 665 du côté canadien (241 officiellement nommés) et 484 du côté américain (126 nommés).

 

Dès le début du XIXe siècle, le tourisme contribue grandement à l'économie. Excepté quelques terrains de camping nationaux et provinciaux, les îles et le littoral appartiennent aujourd'hui en majorité à des intérêts privés. Le pont international des Mille-Îles (1938) traverse le Saint-Laurent à l'île Hill, reliant l'Ontario au réseau routier de l'état de New York

MILLE10.jpg

 

 

 

 

 

MILLE12.jpg

 

 

 

 

MILLE17.jpg

 

 

 

 

 

 

MILLE20.jpg

  La tour de l'Horloge et ses machicoulis 

 

 

 

 

MILLE22.jpg

 

 

 

MILLE24.jpg

  Heart Island - Bold Castle

Le Bold Castle devait être le château de la famille Bold. Le mari avait fait construire ce château par amour pour sa femme. Il devait atteindre la hauteur de son amour, c'est dire s'il devait être extravagant (hangar à bateaux et à yachts, salles de jeux, entrée sur l'île privée par une petite crique réservée aux bateaux des invités...) ! Mais la femme de Bold étant décédée avant la fin des travaux le château ne fut jamais achevé. Aujourd'hui seul le rez-de-chaussée est fini; les 120 autres pièces du château sont vides, non décorées et même complètement délabrées.

 

 

 

 

MILLE25.jpg

  Tout juste la place pour faire une terrasse

 

 

 

 

 

MILLE27.jpg

 

 

 

 

 

 

MILLE26.jpg

Le Singer Caslte

 

 

MILLE28.jpg 

L'île Zavikon et le plus petit pont international du monde

 

 

 

 MILLE29.jpg Le pont relie deux îlots, chacun surmonté d’une maison. Il est si petit, avec ses 9,50m de longueur, que sur son tablier, il y a juste la place de mettre côte à côte les drapeaux américain et canadien.

 

 

 

 

Repost 0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 08:02




Cette bannière vous la découvrez en passant la souris le long de la bannière vers la droite ou vers la gauche laissant apparaître le titre à même temps.

Je vais en créer d’autres faisant découvrir d’autres choses car c’est illimité.

Repost 0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 00:27



                                                  
                                     




Laissez vous faire face à cette fille et vous allez découvrir ce qu’elle aime et ce qu’elle veut vous montrer. C’est magique vous avez juste a choisir à l’aide de la souris une des lettres A – B – C – D en faisant un clic et ensuite refaire un clic dans ce qu’elle va vous montrer.

Dites moi si ça marche et ce qu’elle vous montre.

 



Espanya.gif 

Dejaros llevar por esta chica y vais a decouvrir lo que la gusta y lo que quiere enseñaros.

Es majico, solo teneis que escoger una de la letras A – B – C – D  aciendo un clic con el raton y despues hacer otro clic en lo que os enseña.

Decirme lo que os hace descuvrir.







Repost 0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 15:06



5 destinations à visiter pour préparer vos vacances. Pour visiter ces lieux, faire un clic sur la photo.

Quel est le lieu que vous avez choisi ?




Espanya.gif 
5 Destinaciones a visitar para preparar las vacaciones. Para visitar estos lugares, dar con el raton en la fotografia.
Cual aveis eslegido?






Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 23:43

 

Un gigantesque décor de foret subtropical encadre les cataractes de Iguazu, fleuve qui marque la frontière entre le Brésil et l’Argentine. Le Rio Iguazu prend sa source au Brésil et parcourt 1 300km avant de se jeter dans le Rio Parana 23km en aval des chutes qui possèdent 275 voir plus de cascades avec des hauteurs entre 50 et 80 de hauteur. Selon une plaisanterie assez répandue dans cette région, les argentins, fournissent les chutes et les brésiliens profitent de la vue. La géologie accidentée de la région trouve son origine dans des phénomènes volcaniques très anciens ce qui explique les chutes d’Iguazu.

Plus de 1 500 mètres de promenades aménagées offrent incontestablement une vue panoramique à vous couper le souffle sur tout l’ensemble des chutes. Il est possible de visiter les deux rives argentine et brésilienne en 2 ou 3 jours choses que nous avons fait car le spectacle est grandiose. Coté argentins le chutes peuvent se visiter sous diffèrents angles.

Le circuit supérieur suit le sommet des chutes de Puerto Canoas à la gorge du Diable, l’eau dévale du haut de son lit de plus de 70 mètres dans une gigantesque beauté de la nature. Les vapeurs de brume sont présentes partout comme vous le voyez dans certaines photos.

De nombreuses pistes s’enfoncent dans la foret subtropical très humide qui entoure les chutes.

La foret qui entoure les chutes d’Iguazu déborde d’une faune et une flore extraordinaire les animaux font partie intégrante de ce merveilleux paysage, les papillons se posent sur les gens comme si nous faisions partie de monde naturel qui nous entoure. Cette jungle sert de refuge à une faune exubérante, les papillons nous entourent comme s’il pleuvait et une foule d’oiseaux du toucan au colibris plus difficile à observer mais que nous avons aperçu.

La quasi-totalité des frontières est visible et nous sommes allé au point stratégique des 3 frontières Nous pouvons voir d’un coup d’œil, le Brésil, le Paraguay et nous étions en Argentine. Vous pouvez voir sur une de mes photos ce lieu des 3 frontières.

A Puerto Iguazu, ne manquez pas ce endroit Tres Fronteras dominant la ville non loin de la frontière brésilienne ce site embrasse dans même regard deux fleuves et trois pays, à vos pieds le Rio Iguazu frontalier avec le Brésil et le Rio Parana coté Paraguay. Su place un monument célèbre l’amitié entre les 3 pays.

La triple frontière demeure un espace ou règne à grande échelle, contrebande et illégalité où tout est possible, il y a pas de règles ce phénomène est bien connu des autorités internationales.

La ville paraguayenne de Ciudad del Este séparée par le Parana passe pour une des cités les plus dangereuse. Soyez particulièrement vigilant dans le coin.

Ce voyage en Argentine reste le plus beau des voyages que j’ai réalisé avec des découvertes naturelles uniques à trouver à l’intérieur d’un même pays.


 

Voici les Sept merveilles du monde :

Les pyramides d'Égypte

Les jardins suspendus de Sémiramis à Babylone

La statue en or et ivoire de Zeus Olympien par Phidias

Le temple d'Artémis à Éphèse

Le mausolée d'Halicarnasse

Le colosse de Rhodes

Le phare d'Alexandrie

 

 

The Pyramids of Egypt

The Hanging Gardens of Babylon

The Statue of Zeus at Olympia

The Temple of Artemis at Ephesus

The Mausoleum of Halicarnassus

The Colossus of Rhodes

The Lighthouse of Alexandria


Indiquez moi 1 merveille naturelle du monde (  pas réalisée par l’homme ).

A mon avis:
Les Chutes d'Iguazu ( Argentine et Brésil)

Yellowstone ( USA )
Le Grand Cayon ( USA )





 

Le parc national d’Iguazu a été créé en 1934 à la frontière de trois pays d'Amérique du Sud : Le Paraguay, l'Argentine et le Brésil. Mais c'est seulement dans ces deux derniers que l'on peut voir les fameuses chutes, inscrites dans le Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1986. L'Iguazu est un affluent du Parana et se nomme Iguaçu au Brésil. Les touristes qui viennent découvrir cette merveille de la nature peuvent loger soit en Argentine, à Puerto Iguazu dans la Province de Misiones, soit au Brésil, à Foz do Iguaçu dans l'Etat du Parana.







Site des chutes au carrefour de 3 États : Brésil, Argentine, Paraguay. La rive droite de la rivière Iguazú est Argentine, la rive gauche brésilienne. L'approche brésilienne, la plus fréquentée, permet une vue plus étendue mais plus lointaine aussi; l’ Argentine est moins courue, mais offre beaucoup plus de proximité par des accès aménagés au long de la configuration naturelle. C'est un spectacle unique qui se présente devant vous.

La géologie accidentée de la région trouve son origine dans des phénomènes volcaniques très anciens ce qui explique les chutes d’Iguazu.

 







Cette variété biologique ainsi que la rare beauté des cascades et des chutes lui ont valu d’être inscrit au patrimoine Mondial de l’Humanité, par l’Unesco.






Les nuages d’embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d’une végétation luxuriante.






Ces masses d'eau coulent violemment dans un large gouffre. Cela crée une sorte de pluie fine permanente qui, lorsqu'elle rencontre un rayon de soleil, forme de magnifiques arcs-en-ciel comme ici.







Le grondement devient furie: Au-dessous de nous, 90 m de vide, d’eau grondante, tourbillonnante, frémissante, nous entourent de toutes parts, au milieu d’un éternel arc-en-ciel posé sur cette brume d’eau et de vapeur chaude.






L'eau grondante, tourbillonnante, frémissante, c'est un spectacle grandiose.





Partout de cascades pour le plaisir des yeux.




Des couloirs bien aménagés vous permettent d'aller au coeur des cataractes mais il faut être équipé pour la pluie.
Attention aux appareils de photos aussi, ils faut qu'ils soient étanches à l'eau ou bien protégés.






Au-dessous de nous, 90 m de vide, d’eau grondante, tourbillonnante, frémissante, nous entoure de toutes parts. Nous sommes dans un des couloirs aménagé pour regarder les chutes.



















Les nuages d’embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d’une végétation luxuriante.














A pieds, et en petit train, nous avons été entourés de papillons, accompagnés par les coatis, survolés par les toucans,  populaires avec leur gorge colorée et leur gros bec courbe.






Voici un papillon qui comme beaucoup d'autres, viens se poser sur les personnes.






En voici un autre qui se repose sur la main et ainsi de suite pendant toute la journée.






La beauté des oiseaux est au rendez vous, ici un Geai acahé.





Le Toucan avec la gorge colorée et le bec courbé.





Le Toucan, oiseau que l'on trouve dans les forêts tropicales d'Amérique du Sud ici ils font partie du décor pour le plaisir des gens.








Voici un petit colibri très difficile à localiser et observer.





Voici cet animal le cotatis, avec un corps plus mince, une queue plus longue et un museau allongé et souple qui, théoriquement, sert à fouiller le sol à la recherche d'insectes et de petits animaux.








Voici une épiphyfite qui semble apprecier le taux d'humidité de 80% d'humidité qui regne dans ce Parc d'Iguazu.







Notre guide nous a expliqué qu’on y recense plus de 2000 espèces végétales, dont plus de 60 d’orchidées, des broméliacées et autre épiphytes comme vous pouvez voir là.








 
A Puerto Iguazu, ne manquez pas le point des Tres Fronteras dominant la ville non loin de la frontière brésilienne ce site embrasse dans même regard deux fleuves et trois pays, à vos pieds le Rio Iguazu frontalier avec le Brésil et le Rio Parana coté Paraguay. Su place un monument que vous voyez ici célèbre l’amitié entre les 3 pays.

 






Le pont frontière qui surplombe le Rio Parana et permet de passer d’Argentine au Brésil. Les bordures du pont sont peintes aux couleurs de l’Argentine jusqu’à son centre, puis ce sont les couleurs du Brésil qui enchaînent. Il est très risqué de passer à pied ou de faire un arrêt à cause des risques pour le touristes.C'est un endroit ou règne à grande échelle, contrebande et illégalité où tout est possible, il y a pas de règles. Sur la bordure de pont à gauche les couleurs du drapeau argentin et à droite les couleurs du drapeau brésilien.









Un poste de fronitère sur la route à 1km du point des les 3 frontières.




Sur la route que nous avons effectué à pied avec de couples d'amis, à 1Km du point des 3 frontières voici une œuvre relatent l’histoire des conquistadors et la découverte de ces 3 pays.






Ce spectacle de la nature, considéré comme une des merveilles du monde, il a commencé il y a quelque 200 mille ans dans l’emplacement que nous connaissons aujourd’hui comme le point de repère des Trois Frontières, où confluent la rivière Iguazú et le Paraná.

Le fleuve Iguazú débouche dans le fleuve Paraná avec un largeur qui varie entre les 250 et 400 mètres selon la hauteur du fleuve. Les eaux de tous les deux ne se mélangent pas immédiatement et pendant longtemps on peut voir celles provenant d'Iguazú, claires, limpides et verdâtres, en faisant des tourbillons entre celles du Paraná, foncées et rougeâtres, qui terminent par absorber les premières. Dans le lieu de la confluence des deux fleuves on arrive a voir les trois frontières argentine, brésilienne et paraguayenne.

 

 

Voici la fin de cette découverte d’Argentine et les merveilles qui la composent.

Nous rentrons en France via Buenos Aires en laissant d’arrière nous les images

qui vont rester gravées dans nos mémoires pendant des années.

Un pays sans saisons, un pays ou dans certaines régions du sud comme Ushuaia , l’été vous pouvez avoir de la pluie, de la neige et un froid polaire entre -5 et 5° et une atmosphère de l’hiver permanent mais qui ne laisse pas indifférent. Un seul mot pour tout résumer, nous retournerons à Ushuaia, El Calafate et Iguazu.






 

Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 01:05


LE PARC NATIONAL DES GLACIERS D' ARGENTINE

Treize glaciers vont alimenter les lacs Viedma et Lago Argentino.

Ce dernier est surplombé par les glaciers Perito Moreno, Mayo, Spegazini et Upsula.

Des navigations sont réalisées pour apprécier de près la magnificence de ce spectacle naturel.

Lago Argentino, l’un des lacs les plus vaste d’Argentina. Le premier jour que nous sommes passé sur place, nous l’avons passé sur le lac Lago Argentino au milieu des glaciers et des fjords et icebergs. Un spectacle grandiose.

Le port de départ pour les bateaux est Punta Bandera à 40km à l’ouest de la ville El Calafate. Au début du printemps, les bateaux ne peuvent pas approcher le glacier Upsula à cause des icebergs.

Le Perito Moreno classe au patrimoine mondial de l’UNESCO ; Le Perito Moreno s’avance sur un chenal avant de couper Brazo Rico. Son front progresse de quelques mètres, il s’effondre tous les 3 ou 4 ans. Le glacier n’a plus bougé depuis 1988. Les chercheurs soupçonnent le réchauffement de la planète d’être la cause. 90% des glaciers du monde reculent.

Une série de passerelles, les terrasses aménagées à flanc de falaise en face du glacier permettent de contempler ces merveilles.

Un spectacle unique, surtout si le soleil est au rendez vous, tout le monde se presse contre les rambardes, appareils de photo en main pour guetter le prochain bloc de glacier qui se détachera et tomera dans l’eau avec fracas.





En route vers le port pour embarquer vers les glaciers





Nous allons embarquer entre 4 et 5h pour une navigation entre les glaciers.





Nous sommes entre les montagnes..





La neige toujours présente ainsi que quelques icebergs.





De plus en plus d'icebergs.





De plus en plus grands.





Le mot iceberg vient du norvégien et signifie « Montagne de glace ». Ce sont d’énormes blocs de glace d’eau douce détachés de langues glaciaires, de plates-formes gelées ou de glaciers. Ces glaciers sont constitués par l’accumulation de neige dans les régions froides de l’extrême nord (arctique) et sud (antarctique) de la terre, chaque couche de neige compressant les précédentes. Le plus ancien glacier à plus de 15 000 ans !





La couleur est d'un bleu transparent. Signe qu'il n'est pas vieux ce iceberg..





De plus en plus bleu et intense.





La nature est un veritable artiste.





Elle est magique cette nature et en mouvement lent mais constant.






Nous sommes pas les seuls.





Un glacier au loin.






Voila le glacier Upsula de plus de 60m de hauteur entre la surface du lac et le haut du glacier .Vous pouvez comparer avec le bateau.
 







L'artiste en plein travail, un travail éphémère mais magique.






Les bateaux ne peuvent se rapprocher  à moins de 300m par mesure de sécurité.





Quelle hauteur de glacier!!





Notre navigation continue entre les icebergs.






Le bleu est intense par endroits.





Quel spectacle voir les glaciers.












La hauteur de ce iceberg est impressionnante.






Voici le glacier Perito Moreno coté sud. Très certainement le seul glacier qui est toujours en place malgré les chutes de glace qui tombent très souvent. C'est un spectacle grandiose voir les morceaux énormes de glace tomber et quel bruit.




Quel volume et quelle surface pour ce glacier qui ne perd jamais du terrain même avec des chutes de glace énormes.

 

 




Toujours le glacier Perito Moreno coté ouest.





La nous pouvons voir les morceaux de glace qui sont tombés.





Voila la fin de cette découverte d'une nature en mouvement perpétuel.





Repost 0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 23:35


USHUAIA

La ville la plus éloignée de l’hémisphère Sud. Son nom à longtemps évoqué des distances infinies, une solitude et un isolement absolus, des images de désolation de ciels sans lumière. Selon l’explication la plus rependue la Tierra del Fuego aurait été nommée ainsi par les premiers navigateurs en route pour les indes, ils avaient découvert cette cote illuminée par les feux qu’y illuminaient les habitants.

Bien avant l’ère des dinosaures, l’archipel s’étendait sous la mer. Puis les fonds se soulevèrent et la pression des grandes plaques tectoniques forma les montagnes dont les quelques photos que je vous montre témoignent le mieux de cette formation dans cette Terre du bout du Monde.

Le temps se moque des saisons, vous pouvez passer de la neige au soleil, du jour à la nuit, de la pluie au soleil le tout en quelques heures même en été. Les températures varient entre -5 à 10° C même au printemps.

A cette latitude vous pouvez faire le tour du globe sans rencontrer d’autres terres.

Des grands catamarans partent en excursion quotidiennement entre 3 et 4h sur le canal de Beagle ralliant les îles au large de Ushuaia et les colonies d’tories de cormorans, de goélands.

La vie sauvage marine semble avoir élu le canal de Beagle pour ultime sanctuaire.

C’est seulement à Ushuaia et les environs que nous pouvons sentir les émotions profondes qu’éveillent dans l’âme du voyageur les grands spectacles de la nature.




  La ville de Ushuaia vue d'un bateau.

 

 

 

 

USHU2.jpg

Notre hôtel, comme vous pouvez voir, il neige et nous sommes fin du printemps.





USHU3.jpg 
C'est le bout du monde.




USHU4.jpg />

Nous nous éloignons de Ushuaia par le canal de Beagle pour rejoindre les îles qui composent la Tierra del Fuego.







Sortie du port de Ushuaia




Nous laissons derrière nous cette ville de Ushuaia où règne une atmosphère particuliare qui nous fait prendre conscience que nous sommes au bout du Monde.







USHU7.jpg />
Grandiose les paysages au tour de Ushuaia.




USHU9.jpg" />
Ushuaia est bien une ville entourée de montagnes.





USHU12.jpg" />
Le canal de Beagle avec à gauche l'Agentine et à droite le Chile.






Voila le fameux phare du bout du monde.







Le phare du bout du monde, le phare des Eclaireurs qui a fait rêver de nombreux navigateurs.







Les otaries semblent avoir adopté cette terre du bout du monde pour y vivre.






La vie sauvage a élu le canal de Beagle pour ultime sanctuaire






Notre hôtel, comme vous pouvez voir c'est bien couvert de neige en quelques heures.






Fin de la route Nationale N°3, la prend fin cette route mythique du bout du monde, c'est la fin plus de route plus rien, maintenant tout doit se faire à pied comme nous avons fait.






Après 5Km voila ce que nous trouvons, un désastre naturel. Le reste d'une foretdeseminée par des castors.





Le travail des castors est en préparation.













Une destruction et une dégradation de plus en plus intense des forêts par des castors.  Les castors possèdent des stratégies et méthodologies capables de donner une suite aux travaux année après année.

 








Regardez le barrage réalisé par les castors.

















USHU10.jpg" />
Voila l'hôtel en fin de journée avec un ciel bleu qui va durer quelques heures car le temps est très changeant dans cette région de Tierra del Fuego.



Repost 0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 21:56





PENINSULA VALDES :

Aerolineas Argentinas assure un vol par jour entre Buenos Aires et l’Aéroport deTrelew.

Des très importantes amplitudes climatiques entre le Nord et le Sud accentuent ces différences, créant des conditions de vie favorables à des espèces aussi diverses que le manchot de Magellan et les Vigognes.

Avec des terres intérieures désertiques et un littoral pratiquement dénué de toute urbanisation la Peninsula Alves est un Paradis pour les amoureux de la nature ainsi que toute la Patagonie.

La Peninsula Valdes, grâce aux merveilles naturelles et tous les animaux qui l’habitent offre un spectacle unique en son genre qui attire un nombre sans cesse croissant de touristes étrangers. Une réserve naturelle destinée à la protection de milliers d’espèces d’animaux est l’une des réserves les plus vastes du pays.

Durant le printemps et l’été, les manchots, les otaries, les lions de mer et les baleines viennent se reproduire chaque année aux mêmes endroits, près des cotes. Pendant cette période Peninsula Valdes accueille environ 15% de la population mondiale des baleines franches australes.

Nous avons pris un bateau à Puerto Piramides qui permis d’aller à la rencontre des baleines mais les conditions climatiques ne permettent pas de les voir en totalité, elles ne sortaient à la surface que partiellement. Peu de spectacles peuvent rivaliser avec celui de ces animaux aussi gigantesques que paisibles qui folâtrent dans la baie.

La seule industrie qui existe aujourd’hui est une usine d’aluminium qui peu à peu laisse la place au tourisme de plus en plus actif dans la région.

A Punta Tombo abrite la plus grande colonie de manchots de Magellan des cotes d’Argentine cet endroit offre un extraordinaire spectacle, des nids à perte de vue et les manchots qui vivent et circulent parmi les visiteurs sans aucune inquiétude.

 



Zone naturelle protége Peninsula Alves Patrimoine du l'Humanité




Comme vous voyez cette zone naturelle est bien accupé par les manchots de Magellan




Les nids sont bien gardés




La période semble correspondre à la période de reproduction




Ils circulent en totale liberté sans se soucier des observateurs que nous sommes.

 



Ils sont partout où vous dirigez votre regard.





                         Photo_362.jpg  

 Ils quittent l'Océan pour retrouver leurs nids.





                           Photo_384.jpg

Nous les observons à une courte distance, ces moments méritent une visite malgré
plus de 2 heures de route a travers une piste, mais quel plaisir.
 

 










Comme vous voyez, ils sont partout, ils ne sont pas gênés par la présence humaine




Vigogne partagent la zone avec les manchots de Magellan.




Bande de vigognes.




                             Ouette à tête grise                               

 

 

Descente de très importantes dunes pour observer les lions de mer de près.



                      

Là nous pouvons constater le dénivelé qu'il faut réaliser pour arriver à partager les moments de tranquillité des lions de mer. 

 






Comme pour ne pas perturber la tranquillité, voir le sommeil des lions de mer, nous arrêtons la descente à quelques dizaines de mètres. Ce prétexte permettait à certains de recouper après cette descente des dunes de sable très fin.

 





Ils restent ainsi des heures.




Les mâles adultes peuvent peser 350Kg et mesurer 2,50 mètres de long, les femelles ne dépassent pas la moitié du poids du mâle.

 





 Pour chasser certains parasites ou pour ce caresser, ils se balancent du sable sur le corps.







Ils vivent et passent leur vie en groupe. L'union fait la force.






Nous aussi, l'union fait la force mais chacun monte comme il peu sans se soucier des retardataires. Nous avançons de 3 pas et nous reculons de 1 à cause du sable fin.

SEUL LES BOUTONS DE NAVIGATION EN JAUNE FONCIONNENT POUR LE MOMENT POUR ALLER DANS LES  ETAPES ( articles ) DE CE VOYAGE.

Repost 0