Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nombre de visites

 

NOMBRE DE VISITEURS
DEPUIS 28-12-2005

 

Articles Récents

Liens

14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 23:43

 

Un gigantesque décor de foret subtropical encadre les cataractes de Iguazu, fleuve qui marque la frontière entre le Brésil et l’Argentine. Le Rio Iguazu prend sa source au Brésil et parcourt 1 300km avant de se jeter dans le Rio Parana 23km en aval des chutes qui possèdent 275 voir plus de cascades avec des hauteurs entre 50 et 80 de hauteur. Selon une plaisanterie assez répandue dans cette région, les argentins, fournissent les chutes et les brésiliens profitent de la vue. La géologie accidentée de la région trouve son origine dans des phénomènes volcaniques très anciens ce qui explique les chutes d’Iguazu.

Plus de 1 500 mètres de promenades aménagées offrent incontestablement une vue panoramique à vous couper le souffle sur tout l’ensemble des chutes. Il est possible de visiter les deux rives argentine et brésilienne en 2 ou 3 jours choses que nous avons fait car le spectacle est grandiose. Coté argentins le chutes peuvent se visiter sous diffèrents angles.

Le circuit supérieur suit le sommet des chutes de Puerto Canoas à la gorge du Diable, l’eau dévale du haut de son lit de plus de 70 mètres dans une gigantesque beauté de la nature. Les vapeurs de brume sont présentes partout comme vous le voyez dans certaines photos.

De nombreuses pistes s’enfoncent dans la foret subtropical très humide qui entoure les chutes.

La foret qui entoure les chutes d’Iguazu déborde d’une faune et une flore extraordinaire les animaux font partie intégrante de ce merveilleux paysage, les papillons se posent sur les gens comme si nous faisions partie de monde naturel qui nous entoure. Cette jungle sert de refuge à une faune exubérante, les papillons nous entourent comme s’il pleuvait et une foule d’oiseaux du toucan au colibris plus difficile à observer mais que nous avons aperçu.

La quasi-totalité des frontières est visible et nous sommes allé au point stratégique des 3 frontières Nous pouvons voir d’un coup d’œil, le Brésil, le Paraguay et nous étions en Argentine. Vous pouvez voir sur une de mes photos ce lieu des 3 frontières.

A Puerto Iguazu, ne manquez pas ce endroit Tres Fronteras dominant la ville non loin de la frontière brésilienne ce site embrasse dans même regard deux fleuves et trois pays, à vos pieds le Rio Iguazu frontalier avec le Brésil et le Rio Parana coté Paraguay. Su place un monument célèbre l’amitié entre les 3 pays.

La triple frontière demeure un espace ou règne à grande échelle, contrebande et illégalité où tout est possible, il y a pas de règles ce phénomène est bien connu des autorités internationales.

La ville paraguayenne de Ciudad del Este séparée par le Parana passe pour une des cités les plus dangereuse. Soyez particulièrement vigilant dans le coin.

Ce voyage en Argentine reste le plus beau des voyages que j’ai réalisé avec des découvertes naturelles uniques à trouver à l’intérieur d’un même pays.


 

Voici les Sept merveilles du monde :

Les pyramides d'Égypte

Les jardins suspendus de Sémiramis à Babylone

La statue en or et ivoire de Zeus Olympien par Phidias

Le temple d'Artémis à Éphèse

Le mausolée d'Halicarnasse

Le colosse de Rhodes

Le phare d'Alexandrie

 

 

The Pyramids of Egypt

The Hanging Gardens of Babylon

The Statue of Zeus at Olympia

The Temple of Artemis at Ephesus

The Mausoleum of Halicarnassus

The Colossus of Rhodes

The Lighthouse of Alexandria


Indiquez moi 1 merveille naturelle du monde (  pas réalisée par l’homme ).

A mon avis:
Les Chutes d'Iguazu ( Argentine et Brésil)

Yellowstone ( USA )
Le Grand Cayon ( USA )





 

Le parc national d’Iguazu a été créé en 1934 à la frontière de trois pays d'Amérique du Sud : Le Paraguay, l'Argentine et le Brésil. Mais c'est seulement dans ces deux derniers que l'on peut voir les fameuses chutes, inscrites dans le Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1986. L'Iguazu est un affluent du Parana et se nomme Iguaçu au Brésil. Les touristes qui viennent découvrir cette merveille de la nature peuvent loger soit en Argentine, à Puerto Iguazu dans la Province de Misiones, soit au Brésil, à Foz do Iguaçu dans l'Etat du Parana.







Site des chutes au carrefour de 3 États : Brésil, Argentine, Paraguay. La rive droite de la rivière Iguazú est Argentine, la rive gauche brésilienne. L'approche brésilienne, la plus fréquentée, permet une vue plus étendue mais plus lointaine aussi; l’ Argentine est moins courue, mais offre beaucoup plus de proximité par des accès aménagés au long de la configuration naturelle. C'est un spectacle unique qui se présente devant vous.

La géologie accidentée de la région trouve son origine dans des phénomènes volcaniques très anciens ce qui explique les chutes d’Iguazu.

 







Cette variété biologique ainsi que la rare beauté des cascades et des chutes lui ont valu d’être inscrit au patrimoine Mondial de l’Humanité, par l’Unesco.






Les nuages d’embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d’une végétation luxuriante.






Ces masses d'eau coulent violemment dans un large gouffre. Cela crée une sorte de pluie fine permanente qui, lorsqu'elle rencontre un rayon de soleil, forme de magnifiques arcs-en-ciel comme ici.







Le grondement devient furie: Au-dessous de nous, 90 m de vide, d’eau grondante, tourbillonnante, frémissante, nous entourent de toutes parts, au milieu d’un éternel arc-en-ciel posé sur cette brume d’eau et de vapeur chaude.






L'eau grondante, tourbillonnante, frémissante, c'est un spectacle grandiose.





Partout de cascades pour le plaisir des yeux.




Des couloirs bien aménagés vous permettent d'aller au coeur des cataractes mais il faut être équipé pour la pluie.
Attention aux appareils de photos aussi, ils faut qu'ils soient étanches à l'eau ou bien protégés.






Au-dessous de nous, 90 m de vide, d’eau grondante, tourbillonnante, frémissante, nous entoure de toutes parts. Nous sommes dans un des couloirs aménagé pour regarder les chutes.



















Les nuages d’embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d’une végétation luxuriante.














A pieds, et en petit train, nous avons été entourés de papillons, accompagnés par les coatis, survolés par les toucans,  populaires avec leur gorge colorée et leur gros bec courbe.






Voici un papillon qui comme beaucoup d'autres, viens se poser sur les personnes.






En voici un autre qui se repose sur la main et ainsi de suite pendant toute la journée.






La beauté des oiseaux est au rendez vous, ici un Geai acahé.





Le Toucan avec la gorge colorée et le bec courbé.





Le Toucan, oiseau que l'on trouve dans les forêts tropicales d'Amérique du Sud ici ils font partie du décor pour le plaisir des gens.








Voici un petit colibri très difficile à localiser et observer.





Voici cet animal le cotatis, avec un corps plus mince, une queue plus longue et un museau allongé et souple qui, théoriquement, sert à fouiller le sol à la recherche d'insectes et de petits animaux.








Voici une épiphyfite qui semble apprecier le taux d'humidité de 80% d'humidité qui regne dans ce Parc d'Iguazu.







Notre guide nous a expliqué qu’on y recense plus de 2000 espèces végétales, dont plus de 60 d’orchidées, des broméliacées et autre épiphytes comme vous pouvez voir là.








 
A Puerto Iguazu, ne manquez pas le point des Tres Fronteras dominant la ville non loin de la frontière brésilienne ce site embrasse dans même regard deux fleuves et trois pays, à vos pieds le Rio Iguazu frontalier avec le Brésil et le Rio Parana coté Paraguay. Su place un monument que vous voyez ici célèbre l’amitié entre les 3 pays.

 






Le pont frontière qui surplombe le Rio Parana et permet de passer d’Argentine au Brésil. Les bordures du pont sont peintes aux couleurs de l’Argentine jusqu’à son centre, puis ce sont les couleurs du Brésil qui enchaînent. Il est très risqué de passer à pied ou de faire un arrêt à cause des risques pour le touristes.C'est un endroit ou règne à grande échelle, contrebande et illégalité où tout est possible, il y a pas de règles. Sur la bordure de pont à gauche les couleurs du drapeau argentin et à droite les couleurs du drapeau brésilien.









Un poste de fronitère sur la route à 1km du point des les 3 frontières.




Sur la route que nous avons effectué à pied avec de couples d'amis, à 1Km du point des 3 frontières voici une œuvre relatent l’histoire des conquistadors et la découverte de ces 3 pays.






Ce spectacle de la nature, considéré comme une des merveilles du monde, il a commencé il y a quelque 200 mille ans dans l’emplacement que nous connaissons aujourd’hui comme le point de repère des Trois Frontières, où confluent la rivière Iguazú et le Paraná.

Le fleuve Iguazú débouche dans le fleuve Paraná avec un largeur qui varie entre les 250 et 400 mètres selon la hauteur du fleuve. Les eaux de tous les deux ne se mélangent pas immédiatement et pendant longtemps on peut voir celles provenant d'Iguazú, claires, limpides et verdâtres, en faisant des tourbillons entre celles du Paraná, foncées et rougeâtres, qui terminent par absorber les premières. Dans le lieu de la confluence des deux fleuves on arrive a voir les trois frontières argentine, brésilienne et paraguayenne.

 

 

Voici la fin de cette découverte d’Argentine et les merveilles qui la composent.

Nous rentrons en France via Buenos Aires en laissant d’arrière nous les images

qui vont rester gravées dans nos mémoires pendant des années.

Un pays sans saisons, un pays ou dans certaines régions du sud comme Ushuaia , l’été vous pouvez avoir de la pluie, de la neige et un froid polaire entre -5 et 5° et une atmosphère de l’hiver permanent mais qui ne laisse pas indifférent. Un seul mot pour tout résumer, nous retournerons à Ushuaia, El Calafate et Iguazu.






 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

juliette03 17/03/2012 23:58


A chaque fois que je reclique sur les chutes, d'autres photos apparaissent..M'en manquent que quelques unes..Magnifiques, impressionnantes, y'a pas d'autres mots..Et pis, faut avoir le coeur bien
accroché pour les survoler....Déjà un moment que tu as fait ce voyage, mais, les chutes n'ont pas dû changer de place, ni la sécheresse les assécher..Merci pour ces photos dont on ne se lasse pas...

juliette03 17/03/2012 23:41


Bonjour Francisco, y'a bien longtemps que je n'étais passée chez toi..Faudrait que je te remette dans mes liens..A une époque, je venais souvent voir tes beaux articles...Et pis, un jour, j'avais
tout effacé et avais perdu tous mes liens, même mes préférés...


Oh, que c'est dommage ! Je ne vois qu'une seule photo..Toutes les autres ont-elles été supprimées ?...Mon fils part la semaine prochaine en Argentine...J'aurai pû en regardant les chutes penser
que j'étais aussi là bas..


 

dgi:0040:dgi:0040: 08/12/2010 18:48



le rêve a l'état pur, que de magnifiques souvenirs vous avez des photos superbes aussi bien les chutes d'eau que les animaux, effectivement gaffe aux apparel photos
pas très rassurant ce que tu nous mets pour la contrebande au niveau du pont,
bon je ne vais tout  commenter, un super travaille ces textes bravo et merci de ce que l'on peut lire et apprendre
et les différences de températures sont saisissantes !!!! aux 2 sens du termes!!! un voyage innoubliable, je rêve quand je vois les documentaires à la télé, mais là !!!! biz ** dgidgi



A LA DECOUVERTE DE VALENCIA 21/04/2010 18:29



Bonjour,


Je suis émerveillée par toutes ces belles photos!! Quelle belle expérience ce voyage en Argentine! Quand on peut réunir tous les plaisirs (découverte de la vie à l'étranger, jouir de la nature et
réaliser des photos superbes) c'est magnifique!!!


Et puis faire profiter aux autres à travers le blog, c'est un plaisir aussi.


Cordialement,


Amélia


 



Jean-François 18/04/2010 15:15



"Indiquez moi une merveille naturelle du monde (pas réalisée par l'homme)".


Il y en a des quantités ! Mais celle qui me vient présentement à l'esprit, c'est le massif du Paine, au Chili. Là, ça dépasse carrément les limites de l'esprit humain, les
paysages du Parque nacional Torres del Paine sont d'une beauté à couper le souffle, de commencement du monde ! Les pics acérés, les couleurs inhabituelles des lacs créent une atmosphère
quasi surnaturelle.


Voir ici et là (entre autres).


A bientôt.