Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nombre de visites

 

NOMBRE DE VISITEURS
DEPUIS 28-12-2005

 

Articles Récents

Liens

13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 21:22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_49.jpg

Le Jökulsárlón est situé au sud-est de l’île, entre Skaftafell et Höfn. Il est au sud du glacier Vatnajökull.

 

 

 

 

 

BLOG_42.jpg

Ce lac appartient à une partie glaciaire découlant du Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe. Cette lagune porte le nom très simple de Breioamerkurjokull.

 
 
 
 
BLOG_52.jpg  

Les caractéristiques de ces couleurs ont toutes une explication. Le noir est la cause des cendres des volcans. Les cendres se déposent  icebergs et leur donne cette couleur sombre.

Même si les tons sont similaires, les couleurs des icebergs sont un condensé de nuances et de dégradés.
Parfois ils sont blancs, bleus pales, bleus, ou bleus foncés, certains sont même noirs à cause des cendres des volcans.

 

 

 

  

  Pour ceux qui veulent prendre un bateau comme nous l'avons fait, suivre ce lien

  http://www.youtube.com/watch?v=m8AB62qQNZc&hd=1 

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_53.jpg

Mon épouse à entre les mains un bloc de glace de plus de 200 ans,il est transparent et translucide.

 

 

 

 

 

 

BLOG_55.jpg

 

Les plus petits morceaux de glace dérivent jusqu’à la mer via la rivière Jökulsá. Certains comme là échouent sur les plages de sable noir.

     

 

 

 

 

 

BLOG_59.jpg

 

Là, je ramasse la cendre volcanique sur la plage, j’avais 5 flacons pour ramasser des cendres le long du voyage ainsi que quelques sacs bien adaptes pour les roches et pierres volcaniques.

La couleur de la glace est translucide, parfois transparente.
La lumière du jour modifie aussi les couleurs. Les reflets du soleil donnent un scintillant aux icebergs et blocs de glace.

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_56.jpg

Le noir du fond de l'eau est la cause des cendres des volcans. Les cendres se déposent et donnent cette couleur.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:15

 

 

 

 

 

 

BLOG83A.jpg

 

CHUTE DE SELJALANDSFOOS

En sortant de la vallée de Thorsmork, un arrêt s'impose à Seljalandsfoss. Cette cascade n'est située qu'à 500 m de la route circulaire n°1. 

 

 

BLOG_300.jpg

 

 

 

 

 

BLOG 83  

En sortant de la vallée de Thorsmork, ne manquez pas un arrêt à Seljalandsfoss. Cette cascade n'est située qu'à 500 m de la route circulaire n°1.

Sa particularité est de tomber d'un surplomb. Ce qui fait qu'il est possible de passer derrière le voile d'eau avec un bon imperméable et de faire le tour complet de la chute. Alimentée par le glacier Eyjafjallajökull.

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_93.jpg

     Là nous sommes derrière la chute d'eau. Il faut faire attention aux glissades car le terrain est composé de gosses pièrres très glissantes qu'il faut franchir.

 

 

 

 

BLOG_96.jpg

 

 

 

 

 

 

BLOG_301.jpg

       Après avoir fait le tour de la chute, nous nous trouvons de l'autre coté.

 

 

 

BLOG_5.jpg

 

La chute de Skogafoss

 Il est possible de prendre un chemein à droite de la personne au prèmier plan et monter jusqu'a en haut de la cascade.

La chute Skógafoss, de Skógá le nom de la rivière qui elle-même signifie forêt, et « foss » qui veut dire  «chute d’eau » en islandais. Porolfsson aurait dissimulé ici un trésor : la légende raconte qu'un jeune homme réussit à mettre la main sur un coffre mais qu'il n'eût le temps que d'en attraper l'anneau avant que celui-ci ne disparaisse à nouveau dans les remous.

 

 

 

 

 

BLOG_6.jpg

            Début d'un arc-en-ciel 

 

 

 

 

 

 

BLOG_7.jpg

       L'arc-en-ciel sur toute la largeur de la cascade de Skogafoos.Finalement, le trésor caché par Porolfsson était bien au rendez-vous, une vue magnifique.

 

 

 

 

 

 

BLOG_302.jpg

 

La particularité de cette chute est d'être observable d'en bas mais aussi d'en haut, nous sommes donc montés à son sommet par un petit sentier assez pentu.Les gens montent en haut de la cascade et au final la recompense, une vue magnifique de la chute. La hauteur de est de 62m et 25m de large. 

 

   

 

 

 

 

 BLOG_30.jpg

  Une promenade de 2h (aller-retour) permet de voir la cascade Svartifoss. 

 

 

 

 

 

BLOG_29.jpg

 

 

 

 

 

 

BLOG_31.jpg

  Nous voila dans la cascade

 

 

 

 

BLOG-307B.jpg

Cette chute d'eau de 20 m de hauteur est entourée d'orgues basaltiques exceptionnellement réguliers. Ils se sont formés par le lent refroidissement de la lave.

 

 

 

 

 

BLOG_305.jpg

  Le retour de l'équipe  de touristes transformés en rendonneurs. 

 

 

 

 

 

BLOG_304.jpg         

 

 

 

 

blog_309.jpg

En attendant le reste de l’équipe, un repos bien mérité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 21:15

 

 

 

Cette première journée en Islande va nous permettre d’avoir un aperçu de la capitale REYKJAVIK.Ensuite, nous partirons pour visiter GEYSIR, les chutes de Gullfos pour finir la journée à Hvolsvollur.

Cette journée vous allez la découvrir avec des photos, une vidéo et quelques explications.

 

 

 

 

    BLOG_255.jpg

 

Eglise Hallgrimskirkja à RYKJAVIK c'est la replique des orguesde lave basaltique islandaiseachevée en 1974.

C'est l'édifice le plus haut de tout le pays 74m.

 

 

 

 

BLOG_256.jpg

 

La décoration de l’eglise luthérienne est sobre. La luninosite intense, ici pas d'ostentation.   

Les vitraux jettent une lueur colorée sur la nef au plafond voûté immense.

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_258.jpg

 

L’orgue est finalement le chef d’œuvre de cette église, avec ses 5275 tuyaux et les 15 mètres de haut.

 

 

 

 

 

 

 

BLOG_1.jpg

 

Elle est située à Hengil. Cette centrale géothermique est la seconde plus importante au monde et la plus importante d'Islande en 2010, elle produisait 230 MW d'électricité, avec un objectif de 300 MW délectricité et 400 MW d'énergie thermique. Avec cette capacité atteinte, elle sera la plus grande centrale géohhermique au monde en termes de capacité installé. 

 

 

 

 

 

 

Cette vidéo nous montre ce spectacle indéniable qu’est le jaillissement du geyser ainsi que le bouillonnement de l’eau qui est très chaude comme vous pouvez voir dans la vidéo. L'eau jaillit toutes le 3 à 5 minutes atteignant parfois une hauteur de 40 mètres, mais en général elle fait moins de 30 mètres.

 

 

 

 

BLOG_264.jpg

Les geysers sont des phénomènes volcaniques spectaculaires. L’Islande est réputée pour en avoir parmi les plus beaux du monde avec Yellowstone aux USA que vous pouvez voir ici http://merveilles-des-voyages.over-blog.com/article-1529331.html. 

 

 

 

 

 

BLOG_267.jpg

Parmi ces geysers, le plus célèbre d'Islande est Geysir aujourd'hui éteint. A ses cotes, le geyser Strokkur, a pris la relève. Si la hauteur des jets d'eau est moins impressionnante que celle du Geysir, il n'en reste pas moins une très grande attraction pour les touristes.

Les touristes cernent le geyser, appareils photo et cameras focalisées sur le buillonnement de l'eau en surface, prémices d'un spectacle jaillissant.

 

 

 

 

 

 

BLOG_269.jpg

 

L’eau dégage une odeur de soufre que vous pouvez sentir  même  lorsque vous ouvrez un robinet d'eau chaude, car 95% des maisons sont alimentées en eau chaude grâce à cette eau.

 

 

 

 

BLOG_262.jpg

Ensemble de sources chaudes, tout a une odeur de soufre, une odeur particulière se dégage mais nous nous habituons.

 

 

 

 

BLOG_270.jpg

Parmi ces geysers, le plus célèbre d'Islande est Geysir aujourd'hui éteint mais qui reste comme vous pouvez le voir une curiosité pour les touristes l'eau bout. Contrairement à une idée reçue, 100° C n'est pas la seule température d'ébollution de l'eau. Certes, dans votre cuisine, si vous ne vivez pas en altitude, l'eau se met à boullir à 100°C . Mais ce ne sera pas le cas à hautes altitudes. Ici nous sommes à une faible altitude.

 

 

 

 

BLOG_4A.jpg

Les chutes d’or. Elles doivent leur nom à l’arc en ciel qui enjambe les gorges les jours de beau temps.

 

 

 

 

 

BLOG_280.jpg

Moins impressionnantes que Dettifoss ou Goðafoss, les chutes de Gullfoss sont néanmoins les plus accessibles, et donc, les plus visitées.

  

 

 

 

BLOG_281.jpg

De 32 mètres de haut, avec un débit de 200m3 /s (contre 500 pour Dettifoss) en été, les chutes plongent dans des gorges de 2.5 kilomètres de long. Deux chutes en fait, très larges, perpendiculaires l’une par rapport à l’autre. L’humidité y est bien sûr omniprésente. Même les jours de beau temps, tout visiteur s’aventurant sur les berges des chutes en ressort immanquablement trempé.

Il faut un imperméable, vous risquez de vous trouver trempé de la tête aux pieds.Les gens admirent les chutes au bord, malgré le danger à cause de l'humidité qui rend le terrain très glissant. 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 16:20

 

CHILE, ARGENTINA, URUGUAY

 

 CHILE: Pays qui en raison de son extension géographique est doté de tous les climats des plus agréable aux plus extremes.

 

ARGENTINA: Située dans l'extremité la plus australe du continent Sud-Américain.

 

URUGUAY: Numériquement, l'Uruguay est l'un des pays latino- américain le plus homogène qui soit avec 80% au moins des Uruguayens sont d'origine européenne.

 

Ces trois pays je vais les visiter en pariculier le Chili où je vais passer 3 semaines.

 

L'Argentine vous pouvez voir l'article en faisant un clic dans l'animation, c'est un pays que j'ai déjà visite en 2009 mais que je vais visiter encore cette année, c'est une merveille de pays.

 

  

 

 

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 21:50
 
 
 
Cette visite vous allez la faire en musique, vous pouvez l'arrêter quand vous voulez et la reprendre où vous l'avez laissé.
Vous pouvez reglez le volume à volonté, au départ il est régle a 40%.
Vous allez voir passer 2 avions, un qui sort d'un glacier d'Argentine et un autre en haut de la de la ptite bannière qui vous amenent dans ces lieux qui pour nous sont des merveilles géologiques. 
Très souvent la particularité géologique est la minceur de la croûte terrestre. Alors que la croûte terrestre est en moyenne de 30 km, ici le magma ( roche en fusion à plus de 500° C n'est que de 3 à 10km sous la terre et nous sentons les fremeissements la Terre sous nos pieds.  
Lorsque nous nous sommes baladés dans les zones des geysers comme à Yellowstone, Lassen Volcanic et à El Tatio, nous étions accompagnés par le frémissement de la Terre. Dans ces lieux grandioses nous avons pris conscience que la Terre vit, respire, se forme et se déforme en laissant apparaître toutes les couleurs qu'aujourd'hui sont restées dans nos souvenirs.
Pour lire la totalité du texte qui se trouve dans la zone verte, passer la souris vers le bas de cette même zone
Tous les noms des pays et lieux qui figurent dans ce site sont des liens, en faisant un clic vous conduissent dans les pages correspondant à des pages web.
Si vous ne pouvez pas voir toutes les fotos des pages, il faut faire 1 ou 2 fois F5.
     
 
 
Repost 0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 22:25

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Après une petite marche, nous rentrons dans le Parque de Petrohue

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L’eau très froide et bouillonnante, les couleurs émeraude font de cet endroit une des merveilles de cette région qu'il faut visiter.

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Le nom Petrohue qui signifie "  Lieu des Brumes " vient de la lave chaude du bolcan qui en entrant dans le lac produise des brumes à cause du contact chaud de la lave et de l’eau du lac très froide.

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Le volcan Osornoau fond culminant à 2 665 m, le plus actif dans le sud des Andes du Chili.

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com    Ici toujours les mêmes couleurs le même bruit assourdissant des chutes.

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Là nous voyons la coulée de roche volcanique.

La lave est présente partout, elle fait ressortir la couleur émeraude de l'eau.

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

L’eau après les remous, en s’apaisant elle reprend les teintes émeraudes

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Ce lac, découvert par les jésuites un 1er novembre "Todos Los Santos" jour de tous les saints, est appelé par les indiens "Esmeralda"  (Emeraude) en raison de la couleur verte de ses eaux.

 

                                          

 

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 18:17

 

Transfert à l’aéroport de Puerto Montt et envol vers la ville de Punta Arenas.

Accueil et transfert à la gare routière puis départ en bus pour Puerto Natales.

La route un peu monotone avec des paysages désertiques de la Pampa, quelques petits arrêts permettant à des gens, surtout des écoliers et étudiants de retrouver leurs familles qui habitent dans des maisons totalement isolées. Le car s’arrête à la demande et en fonction des petites marchandises qu’il apporte pour les personnes ayant commandait des paquets et objets.

Ici pas de trains pas d’avions et le car qui passe une fois par jour.

 

 

 

GLACIER_10.jpg 

Au bout de 3 heures de route, nous voila à l'hôtel Weskar Lodge à Puerto Natales. Un hôtel typique de la région où nous allons passer 3 nuits.La construction de l'hôtel a été réalisé en bois de Lenga, un arbre de cette partie du monde.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_1.jpg 

Vue depuis l' hôtel, ici on respire l'odeur fortement iodée des ces terres du bout du monde.  L'ambiance nous fait sentir cette impression de solitude de ces terres mélancoliques mais très belles.

Nous passons l'après midi à faire le tour de la ville, Il n’y a pas beaucoup de choses à  voir  et les centres d’intérêts sont bien limités. Nous rentrons dans un bar pour prendre un pisco, boisson du Chili, après avoir fait quelques petits achats typiques du coin. 

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_2.jpg 

En bas de hôtel, le Canal Señoret sur le Pacifique.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_4.jpg 

Canal Señoret sur le Pacifique où nous sommes sur un bateau qui va nous permettre de voir  les Glaciers Balmaceda et Serrano, nous allons naviguer durant quelques heures.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_10.jpg 

Fjord Ultima Esperanza avec un arc-en-ciel.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_7.jpg 

Los Cuernos del Paine et le Cerro Almirante Nieto

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_6.jpg 

Las torres del Paine sont des montagnes à visiter impérativement, c'est grandiose.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_9.jpg 

Le glacier Balmaceda que vous voyez sur la photo, tout comme le glacier Serrano, se trouvent dans le fjord Ultima Esperanza, découvert en décembre 1557 par le navigateur espagnol Juan Ladrillero.

 

 

 

 

 

 

GLACIER_16.jpg 

Le glacier Balmaceda dont le réchauffement climatique semble le réduire, arrive difficilement au fjord. Il fond inlassablement avant de toucher l'eau.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES.jpg 

Une colonie de cormorans;

 

 

 

 

 

 

GLACIER_26.jpg  

Nous allons prendre un chemin vers l'entrée du Parc National O’Higgins. Nous débarquons ici.

 

 

 

 

 

                    GLACIER_29.jpg

Le Glacier Serrano, il n'est pas visible depuis le fjord où le bateau nous a laissé, il faut faire 1h de marche pour le voir.

 

 

 

 

 

 

GLACIER_13.jpg 

Tout en haut du glacier des morceaux de glace se détachent et viennent s’écraser dans cette partie du fjord.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_19.jpg

Le Glacier Serrano

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_20.jpg

Nous voila dans le glacier Serrano, nous ne sommes pas seuls, une dizaine de personnes découvrent aussi cette merveille.

 

 

 

 

 

 

 

GLACIER_24.jpg

Le bateau "Aberto de Agostini" qui va nous reprendre là après avoir déjeuner dans une estancia, un bon repas qui va nous permettre de nous réchauffer avant de continuer la navigation pour le retour.

 

 

 

 

 

 

GLACIER_2.jpg 

Paysage de désolation au bord de fjord. 

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_14.jpg

Les gauchos image typique du sud du Chili et de l'Argentine.

 

 

 

 

 

 

puerto_natales_13.jpg 

Estancia où nous allons déjeuner. 

 

 

 

 

 

 

 

PUERTO_NATALES_17.jpg

Le bateau nous attend pour reprendre la navigation vers Puerto Natales.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 17:55

CHILOE_42.jpg 

Les églises de Chiloe représentent un remarquable exemple d'union entre des traditions culturelles euroéennes et indigènes qui a porté à la création d'une forme d'achitecture en bois tout à fait unique. Ici nous voyons l'église de San Francisco.

Les extraordinaires églises en bois en sont l'expression la plus accomplie, comme cette église qui est la plus importante église de l'île de Chiloe, elle se trouve à Castro. 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHILOE_40.jpg

On utilise dans cette église une coquille comme bénitier, regardez les proportions de cette véritable coquille.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_41.jpg

Chiloé a un patrimoine exeptionnel concernant les églises en bois.

Les édifices religieux sont d'ailleurs inscrit au patrimoine mondial et classé par l'UNESCO.

 

 

 

 

CHILOE_43.jpg

L'église San Francisco de Castro est de toute beauté avec une construction toute en bois.

 

  

 

 

 

 

CHILOE_44.jpg

 

 

 

 

 

 

CHILOE_45.jpg 

C’est magnifique comme construction.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_43A.jpg

 Les colonnes sont en bois et même les chevilles, pas une seule trace de métal.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_46.jpg

 

 

 

 

 

CHILOE_50.jpg 

Les côtes chiliennes possèdent plus de 600 espèces d'algues. Le chili est également l'un des premiers producteurs mondiaux d'algues, en particulier d'algues brunes.

 

 

 

 

 

CHILOE_51.jpg

Encore des algues, je me suis laissé dire qu'elles sont très bonnes.

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo concernant la manière préparer pour la cuisine les algues de cette région de Chiloé.

 

 

 

 

CHILOE_49.jpg

Là tous les produits de la mer sont séchés, mais c'est tendre une fois dans la bouche et en particuliers les moules sont très bonnes, dans la bouche elles fondent.

Depuis les années 1950, certaines algues ont trouvé un autre débouché avec l'extraction des alginates. Ces molécules extraites sont utilisées comme épaississant et gélifiant, sous le code E400 et E405 dans les produits alimentaires.

 

 

 

 

 

CHILOE_48.jpg 

Les moules sont très grosses comme vous pouvez le voir.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 14:20

 

C'est une destination à ne pas manquer quand vos allez au Chili.

Longue de 200Km et large de 50Km, Chiloé a toujours occupé une place particulière au Chili par son isolement et sa spécificité géographique, historique et culturelle.

C'est une île où les pluies sont très fréquentes, les collines sont érodées par les pluies, c'est une île qui vit des produits de la mer et de plus en plus des touristes. Les paysages rappellent un peu l’Irlande et possède des lumières photogéniques extraordinaires.

 

 

 

 

 

 

 

CHILOE_1.jpg 

Le ferry qui va nous permettre d’aller à l'île de Chiloé en 30 minutes, elle n’est pas loin et vous n’avez pas le temps d’avoir le mal de mer.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_2.jpg

Arrivée à l’île avec une première image d’une église en bois.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_3.jpg

Voila l’église qui était visible depuis le ferry.

 

 

 

 

 

CHILOE_4.jpg

Un petit bout de rivage et quelques bateaux de pêche avec une des petites îles qui entourent Chiolé.

 

 

 

 

 

CHILOE_6.jpg

Voila une autre église totalement en bois et dont la gardienne nous a ouvert les portes pour que nous puissions la visiter.

 

 

 

 

 

CHILOE_5.jpg 

Comme vous le voyez le christ a un poncho chilien.

 

 

 

 

 

 

 

CHILOE_10.jpg 

A gauche de l'église vous pouvez apercevoir le cimetière.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_19.jpg  

Souvent les églises sont décorées de peintures réalisées par les gens du coin qui sont des véritables artistes.

 

 

 

 

 CHILOE_18.jpg

Cette photo est presque le symbole de Chiloé, le bateau et l’église en bois, peinte avec des couleurs assez vives.

 

 

 

 

 CHILOE_20.jpg

Encore un symbole de Chiloé, un restaurant typique sur pilotis où nous allons manger le fameux curanto.

La cuisine se compose essentiellement de poissons et de fruits de mer.

 

 

 

 

 

 CHILOE_21.jpg

Sur les assiettes la viande est préparée et les fruits de mer vont arriver.

 

 

 

 

 

CHILOE_23.jpg 

La viande, les saucisses et pommes de terre vont être couvertes par les moules, les palourdes sont servies à part par manque de place dans les assiettes.

 

 

 

 

 

CHILOE_22.jpg 

C'est véritablement un plaisir, regardez la taille des moules et des palourdes. La viande est cachée par les moules.

 

 

 

 

  CHILOE_11.jpg

Les barques et bateaux arrivent et sans tarder sur le trottoir d’en face les produits de la pêche sont vendus. Du producteur au consommateur.

 

 

 

 

 

 

CHILOE_12.jpg

Rivage avec une maison sur pilotis et quelques petits bateaux de peche.

 

 

 

 

 

 

 

CHILOE_31.jpg 

Maisons construites sur pilotis, ici on les appelle des Palafitos. Elles sont colorées, bancales, rouillées mais très typiques de Chiloé.

 

 

 

 

 

 

 

 

CHILOE_30.jpg 

Maisons sur pilotis construites durant la forte expansion commerciale du 19éme siècle.

 

 

 

 

 

CHILOE_29.jpg 

La vie ici c’est la mer, donc les maisons sont construites sur la mer pour être plus près de la vie.

 

 

 

 

CHILOE_27.jpg 

Ici nous pouvons voir quelques tôles rouillées qui font partie des matériaux de construction.La marée est base.

 

 

 

 

 

CHILOE_33.jpg

Une certaine évolution dans les matériaux utilisés dans la construction est visible sur cette photo, mais restant toujours sur pilotis.

 

 

 

 

 

CHILOE_7.jpg 

Ce passage formant un pont lui aussi sur pilotis, mène à un cimetière qui est interdit pour les personnes qui ne font pas partie du village ou des fermes du coin. Le maximum de personnes le pouvant franchir est de 10 par sécurité.

 

 

 

 

 

CHILOE_8.jpg

A marée base, il est possible d'aller au cimetiere sans passer par le passage en pilotis. 

 

 

 

 

    

 

 

 

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 16:45

       

                 

 

Le matin, nous prenons l'avion à Atacama pour aller à Puerto Montt via une escale de 3h à Santiago du Chile.

A Puerto Montt, le guide et le chauffeur nous attendent pour nous amener à Puerto Varas. Le guide en route fait un arrêt pour nous montrer Angelmo et là nous découvrons la ville et son marché de poissons et des produits de la mer qu'il faut découvrir impérativement lorsque nous visitons cette ville.

Puerto Varas est une commune chilienne, situé dans la région de Los Lagos, prés du lac Llanquihue en pleine Patagonie chilienne.

C'est une ville qui accueille les touristes qui souhaitent aller à l'île de Chiloé.

   

 

 

PUERTO_VARAS11.jpg 

Puerto Montt avec au fond la cordillère des Andes enneigée

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS10.jpg 

Puerto Montt est une ville située à 1035 km de Santiago de Chile sur la fameuse Panaméricaine construite à la demande du Président Kennedy pour relier tous les pays d'Amérique.

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS3.jpg 

Entrée du marche d'Angelmo situé à 20km de Puerto Montt, mais nous sommes arrivés un peu tard, tout semblé calme, mais nous avons pu voir quelques marchands avec les poissons, les coquilles et tous les produits de la mer. Ce marché est très typique et vaut la peine de faire une halte.

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS4.jpg

La chose qui nous a surpris, les moules séchées.

 

 

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS5.jpg 

Là tous les produits de la mer sont séchés, mais c'est tendre une fois dans la bouche et en particuliers les moules sont très bonnes, dans la bouche elles fondent.

 

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS6.jpg 

Ici, beaucoup de coquillages sont séchés, même les algues. 

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS8.jpg  

 

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS1.jpg 

Puerto Varas et les deux volcans,sur les rives du lac Llanquihue.

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS14.jpg 

Puerto Varas et le volcan Osorno

 

 

 

 

 

 

PUERTO_VARAS15.jpg 

 

Depuis l'hôtel de Puerto Varas, le matin nous avons le volcan Osorno en ligne de mire avec le lac Llanquihue.

 

 

 

 

 

Repost 0